retarder ses regles

Comment Retarder Ses règles, Avec ou Sans Contraceptifs (Tous Nos Secrets)

Question2Santé.com
The Expert : Question2Santé.com
Updated
Reviewed by Lea Paolacci

Le petit guide complet pour ne pas vous embêter avec les règles dans les moments qui réclament …. de ne pas avoir à vous embêter avec vos règles 🙂 !

La meilleure solution pour retarder ou décaler ses règles sans pilule contraceptive : utiliser Noréthistérone

norethisterone pour retarder les regles

Classé dans la catégorie des progestatifs, la noréthistérone est surtout connu pour son effet retardateur de règles.

Cliquez ici pour acheter ce traitement en ligne

Décaler ses règles : pourquoi ?

L’une des raisons les plus courantes sont les vacances. Lorsque les règles coïncident avec les vacances, les activités que les femmes peuvent faire sont limitées. Par exemple, il leur est impossible de passer de bons temps à la plage avec leurs deux pièces. Au lieu de s’amuser, celles qui souffrent de règles douloureuses ou de règles abondantes vont rester dans leur coin et regarder les autres profiter de leurs vacances.

Une autre raison, c’est le simple envie de ne plus avoir ses règles. En effet, beaucoup de femmes sont dégoûtées par la vue du sang, elles préfèrent donc ne pas en avoir. D’autres veulent tout simplement décaler les règles en raison des douleurs qu’elles causent.

Pour les femmes sportives, décaler ses règles est une nécessité si celles-ci risquent de tomber avec la date d’une compétition. En effet, avoir ses règles lors d’une épreuve d’endurance féminine peut avoir des impacts sur les performances physiques. Pour être en pleine possession de ses moyens et de se voir récompenser de ses efforts, il est préférable de repousser les menstrues..

Comment retarder ses règles avec la noréthistérone (durées) ?

Pour un décalage de quelques jours :

Il faut prendre un comprimé à chaque repas, soit trois fois par jour pendant trois jours avant la date prévu des menstruations. Il faudra ensuite poursuivre la prise jusqu’à la date où l’on est prête à avoir les avoir.

Les saignements mettront environ trois jours pour arriver après l’arrêt du traitement.

Pour un décalage d’une semaine (7 jours)

Le début du traitement doit également commencer trois jours avant le début prévu des prochaines règles, à raison de trois comprimés par jour à prendre pendant le repas.

Pour un décalage d’un mois entier

Ce n’est pas conseillé avec la Noréthistérone en raison des effets secondaires possibles. En effet, l’endomètre risque de trop gonfler en raison du taux beaucoup trop élevé de progestérone dans l’organisme, ce qui pourrait avoir des risques graves sur la santé.

La durée maximale conseillée d’un traitement à la noréthistérone est de 12 jours. Pour le cas d’un cycle menstruel irrégulier, il convient de repérer la date du commencement du traitement comme si vous aviez un cycle de 28 jours, soit le 25ème jour du cycle en cours. Il faudra rappeler que la noréthistérone permet aussi de rétablir la régulation des cycles.

Comment stopper ses règles « en cours » avec la Noréthistérone

De nombreuses personnes se comment arrêter ses règles qui arrivent au mauvais moment, avec la pilule progestative noréthistérone. La réponse peut ne pas plaire à certaines femmes, car en effet, cette pilule ne peut être efficace que si elle est prise trois journées avant la date prévue de la venue des menstruations.

Les méthodes (classiques et alternatives)

Les médicaments

La plupart des médicaments prescrits (ils sont très peu nombreux) pour repousser le cycle menstruel sont fabriqués à base de noréthistérone.

Il s’agit d’un concentré de progestérone, une hormone qui joue un rôle prépondérant dans le bon déroulement du cycle menstruel. Le taux de cette hormone dans l’organisme va déterminer l’état de la muqueuse utérine servant à accueillir l’œuf en cas de fécondation. Tant que cette membrane reste à l’intérieur de l’utérus, il n’y a donc pas de saignements.

Se comportant comme un équivalent synthétique de la progestérone secrétée naturellement par l’organisme femelle, la noréthistérone favorise alors le maintien de la couche superficielle de l’endomètre dans l’utérus.

A l’approche du cycle menstruel, la prise du médicament à base de noréthistérone permet d’empêcher le décollement de la muqueuse utérine, ce qui va retarder de quelques jours la venue des menstruations.

Commander Noréthistérone en ligne (livraison sous 24h)
Ou consultez sa fiche technique + comparatif des prix.

Les méthodes alternatives (pilule et autres solutions non médicamenteuses)

  • Pilule contraceptive : l’utilisation en continu de deux plaquettes de pilules permet de sauter les règles.
  • Ibuprofène : la prise d’ibuprofène à raison de trois à quatre comprimés quotidiens, permettrait de réduire le flux sanguin de moitié. Idéal également pour éviter les maux de tête qui peuvent accompagner le cycle.
  • Eau : une bonne hydratation, à raison de 2,5litre/journée permettrait de baisser légèrement le flux menstruel et de raccourcir la durée des menstruations.​
  • Fruits et légumes : ils (particulièrement les haricots verts) permettraient de réduire les douleurs dues à la contraction utérine et de diminuer le flux menstruel.​
  • Gélatine : diluée dans l’eau, l’utilisation de gélatine permettrait aussi de stopper le flux pour quelques heures.
  • Pour pousser les flux à quitter rapidement l’utérus, il est aussi possible de faire du sport ou chauffer le bas-ventre à l’aide d’une bouillotte. Selon certaines, faire l’amour peut aussi aider à se débarrasser plus rapidement des saignements.​
  • La perte de poids : la perte de kilos peut entrainer un déséquilibre hormonal chez la femme. Le cycle menstruel ne fonctionne pas correctement, ce qui peut favoriser le décalage des menstruations.
  • Le stress est à l’origine de certains troubles hormonaux. Lorsqu’une femme est très stressée, il y a des chances qu’elle ait ses saignements en retard de quelques jours. Pas forcément une solution plus « agréable ». Attention, ce stress peut se partager !