douleurs ventre

Quelles sont les causes des calculs rénaux ?

Question2Santé.com
L'expert.e : Question2Santé.com
Modifié le

Les calculs rénaux ou lithiases rénales sont des cailloux ou cristaux durs de taille variable, qui prennent naissance dans les reins et peuvent être très douloureux.

Ils sont composés en général d’oxalate de calcium, ou plus rarement d’acide urique.

Quand le calcul se dirige vers la vessie pour être évacué, il peut obstruer un uretère (petit conduit) c’est ce qu’on appelle également colique néphrétique. Les douleurs sont alors très vives. C’est malheureusement très fréquent notamment chez l’homme dans la quarantaine.

Mais quelles sont les causes des calculs rénaux ? Voici 3 explications  pour vous aider à comprendre l’apparition de cette pathologie très douloureuse.

Une consommation trop faible d’eau au quotidien favorise l’apparition des calculs rénaux

En effet, pour fonctionner correctement les reins ont besoin d’une grande quantité d’eau au quotidien.

Un apport suffisant aide à diminuer et donc à éliminer les substances qui génèrent la formation de calculs rénaux.

boire de l'eau

En cas de déshydratation, les substances chimiques ne vont pas être évacuées par les reins puis les urines, des petits cristaux durs plus ou moins gros vont se former et obstruer le système rénal.

Afin d’aider les reins à filtrer et éliminer par l’urine, il est recommandé de boire 1,5 l à 2 l par jour dont un verre d’eau avant le coucher pour ne pas stopper l’élimination des déchets pendant le sommeil.

Adaptez bien sûr votre consommation d’eau selon les conditions climatiques ou d’autres paramètres, comme l’effort physique intense, ou si vous travaillez dans un environnement chaud.

Une alimentation déséquilibrée influence la formation de caillots

Une consommation d’aliments trop riches en purine comme la viande rouge, la charcuterie, les abats va être difficile à éliminer.

Si elles sont trop présentes dans notre organisme, ces petites molécules contenant de l’azote vont engendrer un excès d’acide urique et ainsi favoriser la formation de petits cristaux durs dans les reins.

Tout comme la purine, le sodium en trop grande quantité peut être un élément déclencheur de coliques néphrétiques, car il va engendrer une rétention d’eau.

manger plus de proteines

Il est donc préférable de consommer avec parcimonie les aliments salés comme la moutarde, les épices.  

Il en est de même pour l’oxalate, petit cristal ionique insoluble dans l’eau. En consommant trop d’aliments contenant ce composé, des lithiases risquent d’apparaître.

Il faut donc faire attention à sa consommation de chocolat noir, de noix, d’amandes, de betteraves, d’épinards, de poireaux, de soja ainsi que les aliments trop riches en sucre et les boissons gazeuses sucrées.

Il est également important d’inclure le calcium dans notre alimentation, mais il est primordial d’en varier les sources afin de trouver le bon équilibre.

En effet, trop de produits laitiers ou un manque de calcium sont deux facteurs qui favorisent l’apparition de lithiases.

L’état de santé joue sur l’apparition des calculs rénaux

La prise de certains médicaments

Il se peut que la prise de médicaments, notamment à base de calcium, soit un élément perturbateur.

Dans ce cas, demandez conseil à votre médecin ou à un spécialiste de la santé.

II semble également que certains antibiotiques à base de sulfamide, pénicilline à large spectre ou de médicaments avec une trop grande concentration de vitamine D soient néfastes pour les reins et provoquent des calculs rénaux.

Certaines maladies génétiques, métaboliques et inflammatoires

Certaines maladies, qu’elles soient génétiques (fibrose, kystes), métaboliques (diabète par exemple), inflammatoires, peuvent générer un dérèglement de l’organisme et provoquer ainsi l’apparition de cailloux dans les reins.

Par exemple, lors d’infections du système urinaire, lors de dérèglements des glandes parathyroïdes, lors de troubles intestinaux comme la maladie de Crohn ou la maladie inflammatoire chronique de l’intestin (MICI), des calculs peuvent apparaître.

ventre qui gargouille

Toutefois la composition ne sera pas la même que celle de calculs apparus lors de crises de goutte, de déshydratation chronique ou même de certains cancers.

Ces derniers seront composés d’acide urique, car c’est à cause d’une trop forte concentration de sels minéraux dans les urines qu’ils vont se former.

Des anomalies

Certaines anomalies vont accentuer le risque de l’infection urinaire et contribuer à l’apparition de calculs rénaux.

Il s’agit notamment :

  • d’anomalies rénales (rein en fer à cheval, maladie de Cacchi-Ricci)
  • d’anomalies de l’uretère (reflux vésico-urétéral)
  • d’anomalies du bas-appareil (vessie, hypertrophie bénigne de prostate)

Ainsi, ne pas boire suffisamment au quotidien, ne pas manger équilibré, la prise de certains médicaments, être affecté par certaines maladies ou infections sont les principales causes d’apparition des calculs rénaux.

Tous ces facteurs vont engendrer une cristallisation des sels minéraux et de l’acide trop présent dans notre organisme et former ainsi ces petites pierres dures très douloureuses parfois.

calculs renaux

Si vous souffrez de douleurs rénales, si vos urines sont anormales ou si vous saignez, faites appel à un médecin.

Après divers examens, notamment urinaires, il va pouvoir déterminer le type de calcul (à base de calcium, d’acide urique, de cystine ou de struvite) et vous donner le traitement approprié.