bébé boit de l'eau

Erythème fessier : causes, symptômes et traitements possibles

Question2Santé.com
The Expert : Question2Santé.com
Updated

L’érythème fessier que l’on appelle plus couramment « les fesses rouges » est une dermite de la peau très fréquente chez le nourrisson mais qui peut également toucher les adultes. Un nourrisson sur deux (1) a un érythème fessier durant les premiers mois de sa vie.

Parfois douloureux pour votre bébé, il est important de le traiter et de le prévenir en ayant les bons gestes. Comment soigner un érythème fessier ? Quels sont les causes de cette irritation de la peau ? Comment éviter des récidives ? Nous répondons à toutes les questions que vous vous posez sur l’érythème fessier. 

L’érythème fessier en quelques mots

L’érythème fessier ou dermite du siège est une réaction inflammatoire cutanée qui touche principalement les nourrissons de leur naissance à l’âge de 2 ans environ. Il peut également toucher les adultes. 

L’érythème fessier dure en moyenne 2 à 4 jours et n’est pas contagieux sauf si l’infection est due à un champignon (candidose). 

Les causes

Le contact prolongé des fesses de votre nourrisson avec les selles et l’urine a un effet irritant. La peau de votre bébé est en effet très fine et elle peut perdre facilement sa fonction de barrière devenant ainsi perméable aux substances irritantes. C’est alors que les fesses de votre bébé deviennent rouges.

Voici une liste des principales causes de l’érythème fessier chez le nourrisson :

  • L’ammoniaque des urines
  • L’hyperacidité des selles notamment lors d’épisodes de diarrhées 
  • L’utilisation de couches de mauvaise qualité qui gardent la peau de bébé humide
  • L’utilisation de produits de soins qui irritent la peau
  • Le nettoyage incomplet ou insuffisant des fesses
  • Le changement des couches pas assez fréquent
  • Certains traitements (antibiotiques)
  • Les poussées dentaires
  • Une réaction allergique à la matière des couches
  • Des affections cutanées déjà existantes (par exemple l’eczéma)

Les symptômes de l’érythème fessier

L’érythème fessier apparaît le plus souvent sur les zones qui sont en contact avec la couche. Il prend alors la forme d’un « W » (2) qui va recouvrir les fesses, le pubis et l’intérieur des cuisses. Il peut également dans certains cas s’étendre sur le bas du dos et de l’abdomen mais également dans les plis cutanés des fesses et des cuisses. 

L’érythème fessier se caractérise par des rougeurs, une peau « chaude », des plaques luisantes ou par des petits boutons. 

Comment soigner l’érythème fessier ?

L’érythème fessier peut guérir tout seul en quelques jours et sans médication mais si votre bébé souffre de rougeurs à tel point qu’il pleure et que le change devient un véritable supplice, il faut soigner l’érythème fessier. Ne pas attendre c’est aussi éviter que l’érythème fessier ne s’aggrave en évoluant vers une peau à vif accompagnée de fissures et d’ulcérations. 

Il existe bien sûr des traitements médicaments sous forme de pommades très efficaces mais également des solutions naturelles pour traiter l’érythème fessier dès les premières rougeurs. 

Les traitements médicamenteux 

Le traitement référence de l’érythème fessier est la pommade Mitosyl. Cette pommade protectrice est à appliquer au moment du changement des couches sur les rougeurs. L’oxyde de zinc, son agent actif a pour bienfait d’absorber l’humidité et ainsi éviter la macération. Elle forme une couche protectrice qui va prévenir et soulager les rougeurs et les irritations. 

  • Bébébiafine

La pommade Bébébiafine possède une formule enrichie en D-panthénol et provitamine B5. Cette formule va apaiser la peau de votre bébé dès son application. Elle va également réduire les rougeurs causées par l’érythème fessier et réparer la peau. Ses propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes prennent soin de la peau de votre nourrisson. Elle est sans paraben, sans parfum et sans alcool. 

  • ErythéDermyl

Cette pommade peut être utilisée pour traiter l’érythème fessier chez le nourrisson mais également chez l’adulte. Cicatrisante et protectrice, elle est composée de Dexpanthénol , de vaseline ou encore d’huile d’amande et de graisse de laine. 

Cette pommade est conseillée pour traiter l’érythème fessier chez le nourrisson et l’adulte mais ne doit pas être utilisée en cas de dermatose infectée ou suintante. Dès son application, elle apaise la peau et réduit les rougeurs. 

  • Klorane bébé liniment

Ce soin est à appliquer en prévention à chaque change ou sur une peau irritée dans le cadre d’un érythème fessier. Elle est composée à 96 % d’ingrédients naturels dont le calendula, issu de la culture bio qui est une plante reconnue pour ses propriétés adoucissantes et cicatrisantes. 

Les solutions naturelles pour soigner l’érythème fessier

  • L’argile

Verte ou blanche, peu importe, l’argile est très utilisée par les parents qui recherchent une solution naturelle pour soigner l’érythème fessier de leur nourrisson. Son action adoucissante, apaisante mais également cicatrisante fait des merveilles pour soulager les rougeurs et les irritations. Vous pouvez l’utiliser sous forme de talc ou de cataplasme à appliquer sur les rougeurs. 

  • Le bicarbonate de soude

Il fait bien sûr partie des solutions naturelles pour soigner un érythème fessier. Pour utiliser le bicarbonate de soude pour soulager les rougeurs, c’est très simple. Il suffit d’en ajouter dans l’eau de bain de votre bébé. 1 à 2 cuillères à café par litre d’eau et c’est tout !

Si votre nourrisson est sujet aux rougeurs sur les fesses, vous pouvez appliquer de l’huile de coco. Antifongique, antibactérienne, elle va apaiser les douleurs tout en cicatrisant la peau. C’est donc une valeur sûre pour soigner naturellement un érythème fessier !

Comment le prévenir ? 

En ayant les bons gestes, il est possible de prévenir l’érythème fessier. Voici quelques exemples de gestes à adopter :

  • Changez souvent les couches de votre nourrisson même pendant la nuit
  • A chaque change, nettoyez minutieusement les fesses de votre bébé avec de l’eau tiède et du savon doux
  • Veillez à bien assécher la peau avant de mettre une nouvelle couche
  • Evitez l’utilisation de produits qui peuvent irriter la peau comme ceux contenant de l’alcool
  • Evitez d’attacher les couches très serrées
  • Laissez l’enfant sans couche et les fesses à l’air le plus souvent possible
  • N’appliquez pas de talc car il peut entretenir la macération

Ses complications

Si l’érythème fessier guérit généralement très vite et est sans conséquences, ce n’est pas toujours le cas. Les lésions peuvent en effet s’infecter sous l’action d’un champignon de la famille des levures. Il s’agit du Candida. Une bactérie peut également être en cause. Des lésions apparaissent alors de couleur blanchâtre ou jaunâtre. 

Si l’érythème fessier ne disparait pas au bout de quelques jours ou s’il s’aggrave en plaies sanglantes et douloureuses, consultez votre médecin afin qu’il mette en place un traitement adaptés. 

L’érythème fessier chez l’adulte

L’érythème fessier peut également apparaître chez les adultes notamment chez ceux qui sont sujets à l’incontinence. Il est alors lié à une inflammation de la peau dû à un phénomène de macération. Il fait souvent suite à la perte de liquide tels que l’urine ou encore la transpiration. 

L’érythème fessier chez l’adulte se traduit par des irritations, des rougeurs mais également des douleurs au niveau du siège. 

L’érythème fessier chez l’adulte nécessite souvent d’appliquer une pommade comme Mitosyl qui fera office de barrière entre la surface cutanée et l’urine. 

Il est important pour soigner et prévenir l’érythème fessier chez l’adulte de nettoyer la zone au minimum 2 fois par jour avec un savon doux et de changer très souvent la protection d’incontinence. Il faut également prendre la bonne taille de protection avec un degré d’absorption élevé. 

Conclusion

L’érythème fessier est très fréquent et rares sont les nourrissons à ne pas avoir au cours de leurs premiers mois ces rougeurs sur les fesses qui sont irritantes et donc douloureuses. 

Si l’érythème fessier n’est pas grave, il ne faut cependant pas le laisser s’installer et au mieux, il faut le prévenir en ayant les bons gestes au quotidien. Les pommades sont très efficaces pour protéger la peau de bébé, pour prévenir l’érythème fessier et pour réduire les rougeurs.