oubli ou perte de pilule

Oubli pilule : le guide complet pour agir vite et bien

Question2Santé.com
L'expert.e : Question2Santé.com
Modifié le

Si les cas d’échec de la contraception orale existent, c’est en grande partie à cause de l’oubli ou de la perte de pilule. Chaque année ce sont ainsi des milliers de femmes qui sont victimes de grossesses non désirées liés à un accident de contraception et qui doivent recourir à des interruptions volontaires de grossesse.

Si c’est votre cas et que vous lisez cet article aujourd’hui car vous avez oublié ou perdu votre pilule, que vous avez eu un rapport sexuel non protégé dans un des jours précédant l’oubli et ne savez pas quoi faire, ne paniquez pas. Suivez le guide ci-dessous pour agir vite et bien, quelle que soit la marque de votre pilule, et éviter tout risque de grossesse non désirée.

Oubli d’une pilule : la marche à suivre

La 1ere chose qu’il faut faire quand vous réalisez que vous avez oublié de prendre l’un ou plusieurs des derniers comprimés est de prendre la notice et de vérifier le type de pilule et voir s’il s’agit d’une pilule combinée (œstro-progestative) ou micro-progestative. Puis calculez votre retard. Il faut avoir ces informations précises en tête.

  • Pour les œstro-progestatives et Cerazette®, le retard ne doit pas excéder 12 heures. Au delà vous n’êtes plus protégée à 100%.
  • Pour les micro-progestatives (qui comptent 28 comprimés), il ne doit pas excéder 3 heures. Au delà, la possibilité de tomber enceinte existe.

Si le retard n’excède pas les 3 ou 12 heures, il vous faut prendre le comprimé oublié et poursuivre la prise des comprimés suivants à l’heure habituelle. Vous continuez à être protégée malgré ce léger oubli.

Si le retard excède 3 ou 12h selon votre pilule, la prise du comprimé oublié, l’utilisation d’une contraception d’urgence en cas de rapports sexuels non protégés dans les 5 jours précédant l’oubli, ET l’utilisation d’un préservatif pendant les 7 à 15 jours qui suivent seront obligatoires pour éviter tout risque de grossesse. Continuez également la prise habituelle le jour suivant.

Pourquoi a-t-on tendance à oublier son comprimé ?

C’est la question à laquelle une université Américaine a tenté de répondre, afin de mieux comprendre les raisons principales entraînant l’oubli, et ainsi pouvoir travailler sur des solutions visant à réduire la fréquence de ces oublis.

Cette étude, menée sur 141 femmes, a ainsi permis de lister les raisons suivantes expliquant qu’une femme ne prenne pas son comprimé quotidien :

D’autres études ont également émis le constat que la plupart des oublis sont des oublis pilule de début de plaquette, plutôt que des derniers comprimés d’une plaquette. C’est à dire qu’ils ont lieu lors de la première semaine, et particulièrement du premier jour de reprise de la plaquette, que ce soit avec une plaquette de 28 comprimés ou une de 21 comprimés.

Des statistiques récentes affirment enfin que c’est la tranche 30-35 ans qui a le plus tendance à souffrir d’un oubli

Ces dernières ont ainsi poussé certains spécialistes à assimiler ces oublis à un désir inconscient de devenir mère, ou celui d’une envie de créer un lien plus fort avec un nouveau compagnon. Aucune étude scientifique n’a cependant permis de prouver ces éléments et ce ne sont donc que des hypothèses.

5 astuces pour ne plus jamais l’oublier !

Si vous avez tendance à oublier régulièrement votre contraception orale, ces quelques astuces devraient vous aider à mieux vous en sortir :

  • Associer la prise de votre pilule à un moment clé dans la journée. Placez par exemple votre plaquette à côté de votre brosse à dent, votre trousse de maquillage, ou vos lentilles si vous en portez. Vous n’oublierez certainement jamais de vous brosser les dents ou de mettre une touche de maquillage avant de sortir. Et bien profitez-en pour prendre votre comprimé !

Pour celles d’entre vous qui préfèrent compter sur un « rappel », le téléphone portable fait aujourd’hui des miracles !

  • Programmez une alarme sur votre téléphone. Le plus simple, un petit rappel quotidien pour vous faire penser à prendre votre pilule. Veillez à le programmer en matinée ou en soirée pour éviter d’être surprise par votre téléphone qui sonne en cours ou au bureau.
  • Utiliser une application mobile de rappel de prise de pilule. Il en existe de plus en plus, et nous en avons sélectionné quelques unes. Ces applications sympa peuvent vous aider à ne plus oublier votre pilule, mais également pour certaines vous fournir des informations utiles sur votre cycle, les alternatives, etc que vous soyez sur un format à 28 comprimés ou 21 comprimés….
  • MyPill : gratuite, disponible sur iPhone
  • Ma Pilule : gratuite, disponible sur iPhone
  • La pilule : payante (1,99€) disponible sur iPhone
  • Lady Pill Reminder : gratuite, disponible sur Androïd
  • iPilule : gratuite, disponible sur iPhone et Androïd

Enfin, 2 astuces qui nous concernent toutes, car elles peuvent rendre service également en cas de perte de sa plaquette, ou du sac dans lequel celle-ci est rangée :

  • Avoir une seconde plaquette sur soi quand on sort ! Ainsi, quelle que soit la façon dont fini votre soirée, vous n’aurez pas à vous soucier de la plaquette restée chez vous, il vous suffit de piocher dans celle de rechange.
  • Toujours avoir une ordonnance avec soi. Que vous soyez de sortie ou en vacances, une ordonnance vous permettra de rapidement pouvoir vous procurer une nouvelle plaquette en cas de perte de l’originale.

5 alternatives solides à la pilule

En cas d’oublis trop fréquents, et si les astuces proposées ci-dessus ne vous ont pas aidé, il est possible que vous ne voyez tout simplement pas « faite » pour ce mode de contraception ! Après tout, qui aime se prendre la tête chaque jour à essayer de se rappeler de prendre ces satanés comprimés et éviter l’oubli…

Bon, heureusement il est possible d’utiliser des solutions alternatives à la contraception orale qui offrent tout autant de garanties afin d’être protégée en continu et sans question d’oubli:

  • L’anneau vaginal ou anneau contraceptif se présente sous la forme d’un anneau souple en plastique d’un diamètre d’environ 6 cm que vous devez insérer au niveau du vagin. Lorsqu’il est dans un milieu humide et chaud, Nuvaring laisse alors les hormones qu’il contient se diffuser via la paroi vaginale.
  • Le patch contraceptif  ou timbre contraceptif  se présente sous la forme d’un timbre à coller sur la peau. Une fois collé, le patch Evra laisse alors les hormones (l’estradiol et le progestatif) qu’il contient se diffuser à travers la peau (contrairement à la pilule qui diffuse via le tube digestif, et l’anneau contraceptif qui diffuse via la paroi vaginale).
  • Le DIU (ou stérilet) : le dispositif intra-utérin (ou DIU) est un contraceptif local se présentant sous la forme d’un petit objet en forme de T à positionner dans la cavité de l’utérus. Souvent décrié (car pas forcément jugé pratique par les femmes), c’est pourtant le seul moyen de contraception qui garantirait 100% d’efficacité.
  • L’implant contraceptif : discret, avec un taux d’efficacité élevé et relativement confortable. C’est pour ces raisons que de nombreuses femmes ne souhaitant pas prendre la pilule et être protégée en continu optent pour ce mode de contraception. L’implant est placé sous la peau (bras) et peut durer jusqu’à 3 ans.
  • L’injection contraceptive : une petite piqûre et vous voilà tranquille pour 3 mois ! C’est la promesse de l’injection contraceptive. Attention cependant, les injections ne peuvent être réalisées que par un médecin et ne conviennent pas à toutes les femmes en raison de leur impact hormonal.

Les contraceptions d’urgence

Si vous avez eu 1 ou plusieurs rapports sexuels non protégés consécutifs ou un accident, et vous retrouvez dans une situation d’oubli de pilule supérieur à 3 ou 12 heures (en fonction du type de pilule) ou de perte de pilule : la pilule du lendemain est alors recommandée.

Elle vous permet sous 72h maximum de parer à toute hypothèse de grossesse non désirée. Vendue à l’unité, cette pilule vous protège immédiatement après sa prise.

Comment prendre la pilule du lendemain ? Dès que vous l’avez à votre disposition ! Après sa prise, il est toutefois recommandé de poursuivre la fin de votre cycle, jusqu’aux règles suivantes, en utilisant un contraceptif local.

Comment obtenir une contraception d’urgence ?

  • Si vous êtes mineure : vous pouvez l’obtenir de manière anonyme, gratuite et sans ordonnance en pharmacie, auprès d’une infirmière scolaire ou dans un centre de planification.
  • Si vous êtes étudiante (majeure ou mineure) : vous pouvez l’obtenir gratuitement dans les services universitaires de médecine préventive (SUMPPS).
  • Si vous êtes majeure : vous pouvez obtenir la contraception d’urgence sans ordonnance chez un pharmacien. Notez tout de même que si vous avez une ordonnance, la contraception d’urgence vous sera remboursée à 65% par l’Assurance Maladie.

Sources