Les grandes familles de pilules contraceptives

Question2Santé.com
L'expert.e : Question2Santé.com

Qui dit type de pilule variable dit utilisation et contraintes variables. Voici de quoi y voir plus clair et mieux comprendre la pilule contraceptive.

La pilule contraceptive MINI-DOSÉE (oestro-progestative) :

Aussi appelée pilule combinée, elle se compose, comme son nom l’indique de 2 hormones différentes : un oestrogène de synthèse (l’éthinyl-oestradiol) et un progestatif de synthèse. Son dosage peut varier selon la pilule choisie (50, 35, 30, 20 ou 15 microgrammes).

Elle est généralement vendue sous forme de plaquette de 21 comprimés, à démarrer dès le 1er jour de vos règles. Une pause de 7 jours est à observer entre 2 plaquettes (au moment de vos menstruations), puis vous devez recommencer la prise dès le 8ème jour (Certaines sont vendues en plaquettes de 28 comprimés, qu’il est donc possible d’enchaîner sans interruption).

Ses avantages :

  • Elle a l’avantage d’être généralement mieux tolérée
  • Elle a tendance à rendre les menstruations moins longues, moins abondantes et surtout moins douloureuses
  • Elle permet de trouver une certaine régularité dans son cycle
  • Aussitôt que vous arrêtez sa prise vous retrouver un cycle totalement normal.

Ses inconvénients :

  • Certaines marques ont tendance à provoquer une prise de poids légère, des crises d’acnée et provoquer de la rétention d’eau. Seul un médecin pourra vous aider à anticiper cela en analysant vos antécédents médicaux.
  • En format 21 comprimés, il est nécessaire de ne pas oublier une prise pour restée protégée.
  • Des cas d’accidents cardio-vasculaire sont répertoriés. L’avis d’un médecin est donc important avant de choisir votre pilule.
  • Elle est contre-indiquée si vous fumez.

Dans tous les cas, l’avis d’un médecin est nécessaire pour vous aider à choisir une contraception orale adaptée à votre organisme et vos antécédents médicaux !

La pilule contraceptive MICRO-DOSÉE (progestative) :

Contrairement à la première, celle-ci ne contient qu’un seule type d’homme : le progestatif, qui peut-être composé soit de désogestrel, soir de lévonorgestrel, et dont le dosage varie selon les marques de pilules.

Elle est systématiquement vendue sous forme de plaquette de 28 comprimés, à démarrer le 1er jour de vos règles, et se prend donc en continu, sans interruption entre 2 plaquettes. Les règles surviennent alors lors de la dernière semaine de prise de la pilule.

Ses avantages :

  • Elle est généralement bien tolérée, quel que soit votre profil.
  • Son format plaquettes de 28 comprimés à prendre en continu aide à ne pas « louper » la reprise de sa pilule après la semaine de menstruations
  • Tout comme les précédentes, son effet s’arrête dès l’arrêt de la prise de pilule.

Ses inconvénients :

  • Elle peut provoquer des petits saignements (spotting), et entraîner des règles tellement faibles que vous pouvez penser ne pas en avoir
  • Certaines marques ont tendance à provoquer une prise de poids légère, des crises d’acnée et provoquer de la rétention d’eau. Seul un médecin pourra vous aider à anticiper cela en analysant vos antécédents médicaux.

Comme pour les mini-dosées, l’avis d’un médecin est nécessaire pour vous aider à choisir une micro-dosée adaptée à votre organisme et vos antécédents médicaux !

Les pilules contraceptives séquentielles :

Elles sont un mix entre micro-dosées et mini-dosées. Les premiers comprimés de chaque plaquette sont ainsi uniquement constituées d’oestrogènes, puis les suivants contiennent à la fois les œstrogènes ET l’hormone progestative.

Ce modèle alterné est censé reproduire de façon plus naturelle le cycle menstruel de production d’hormones chez la femme.