Les différentes générations de pilules contraceptives

Question2Santé.com
L'expert.e : Question2Santé.com

Il en existe 4 à ce jour. Chaque génération de pilule contraceptive correspondant à une évolution en termes de dosage, et de progestatifs les composant. Chaque nouvelle génération est censée « évoluer » vers un confort renforcé pour les utilisatrices, en diminuant les effets secondaires.

Pilules de 1ère Génération

Elles ont presque disparu du marché. Les 2 dernières encore disponibles à la vente ET remboursées par la sécurité sociale sont la Triella (aussi connue et vendue sous le nom Loestrin) et la Noriday.

La première génération était réputée pour son dosage élevé en œstrogènes (la noréthistérone, toujours vendue séparément pour « zapper » les règles), et pour ses effets secondaires assez désagréables tels que les nausées, les migraines, ou encore le gonflement des seins.

Pilules de 2ème Génération

Nouvelle génération, et changement de progestatif, avec l’apparition du lévonorgestrel qui a été incorporé afin de réduire les effets secondaires les plus gênants des pilules de 1ère génération.

Elles sont toujours largement prescrites et appréciées par les utilisatrices. Parmi les plus connues, citons Adepal, Trinordiol, et Daily Gé. Mais les plus prescrites et vendues en France demeurent Leelo Gé, Minidril et Microgynon.

Toutes les 3 très bien tolérées, elle sont particulièrement adaptées aux femmes souffrant de règles douloureuses (dysménorrhées), auxquelles peuvent s’ajouter des ménorragies (règles abondantes) et de l’hyperménorrhée (durée allongée de menstruation).

Pilules de 3ème Génération

Vient ensuite la troisième génération, qui marque l’arrivée d’un dérivé synthétique en lieu et place des progestatifs précédents (gestodène, désogestrel, norgestimate et dienogest). Cette génération a pour objectif de réduire les effets secondaires des générations précédentes, à savoir les crises d’années, les douleurs à la poitrine et les nausées.

Les pilules de 3ème génération les plus connues sont sans aucun doute Diane 35 (à l’origine considérée comme un anti-acnéique), Mercilon (connue pour ses effets contre l’endométriose), et Cerazette, l’une des plus vendues en France.

Pilules de 4ème Génération

Enfin, la quatrième génération, et donc la plus récente à apparaître sur le marché, est crée à base d’un progestatif de synthèse totalement neuf (drospirénone ou chlormadinone). Encore une fois, elles sont censées agir particulièrement contre l’acné, mais elles ont aussi la particularité d’être moins dosées en hormones, et donc d’avoir moins d’effets secondaires désagréables pour les utilisatrices.

Les pilules les plus connues de cette génération sont la Jasmine (et ses effets diurétiques intéressants pour réduire rétention d’eau et hypertension), mais aussi la Qlaira, première pilule 100% naturelle et également parmi les plus vendues en France.