Pilules Jasmine et Jasminelle : pareilles ou pas ?

Question2Santé.com
L'expert.e : Question2Santé.com
Modifié le

jasmine et jasminelle differences

Beaucoup de femmes confondent la pilule contraceptive Jasmine avec la Jasminelle. Effectivement, les noms se ressemblent. Est-ce que l’une est la version générique de l’autre ? Est-ce que ce sont les mêmes pilules sous des marques différentes ? L’une serait-elle la « pâle copie » de l’autre ? Difficile de s’y retrouver.

OBTENIR UNE ORDONNANCE EN LIGNE

Vous savez déjà quelle pilule prendre et souhaitez simplement obtenir une ordonnance sans avoir à vous déplacer chez le gynécologue ? Cliquez sur le bouton ci-dessous pour démarrer votre consultation avec un médecin partenaire. Ordonnance disponible en quelques minutes (ou envoyées par la poste) + achat de votre pilule en ligne possible via une pharmacie partenaire.

Jasmine & Jasminelle : points communs et différences

Pour commencer, sachez que ce sont deux pilules contraceptives distinctes, l’une n’étant pas une version générique ou autre « copie » de l’autre. Elles sont fabriquées par le même laboratoire pharmaceutique, à savoir Bayer.

D’autre part, ce sont toutes les deux des pilules dites « minidosées », et de 4ème génération.

 

Qu’est ce qu’une pilule minidosée ?

Une pilule minidosée a un dosage plus faible en œstrogènes ; elle est de ce fait plus « douce », comporte moins d’effets secondaires et est à priori mieux tolérée par l’organisme. Ces pilules sont prescrites aux femmes particulièrement sensibles aux effets secondaires des pilules classiques ou plus précisément des pilules d’anciennes générations, plus fortement dosées.

En effet, les pilules de 4ème génération ont été développées (tout comme ce fut déjà le cas des pilules de 3ème génération), entre autre, dans le but de diminuer les effets secondaires dits « androgènes » tels que l’acné, l’augmentation de la pilosité etc. Pour cela, le dosage des œstrogènes a été adapté et le progestatif utilisé a été amélioré.

L’inconvénient de ce dosage plus faible est qu’il faut absolument prendre les pilules à heures fixes pour maintenir leur efficacité. Petit rappel concernant la posologie : la pilule doit être prise pendant 21 jours à heures fixes puis stoppée pendant 7 jours, le temps d’avoir ses règles. Le traitement peut donc s’avérer contraignant pour certaines, mais tout à fait gérable.

La première prise (si vous n’avez jamais pris la pilule avant ou si vous l’avez arrêtée depuis un certain temps) doit se faire le premier jour des règles. Si vous prenez déjà une autre pilule contraceptive et souhaitez la changer pour Jasmine ou Jasminelle, vous devrez d’abord terminer la plaquette de votre pilule actuelle puis démarrer la Jasmine ou Jasminelle tout de suite après (après les 7 jours d’arrêt habituels bien sûr).

Dans le cas particulier ou vous avez récemment accouché, il faudra attendre au minimum 28 jours avant de reprendre une pilule contraceptive quelle qu’elle soit.

Le faible dosage des pilules minidosées n’enlève pas certains risques, et ces pilules sont contre-indiquées pour les femmes ayant déjà eu des problèmes de thromboses, caillots, AVC, ou cancer du sein ou de l’utérus. Rappelons aussi que la pilule contraceptive et la cigarette ne font pas bon ménage du tout quelle que soit la marque choisie ! Les effets secondaires propres aux pilules contraceptives restent potentiellement présents, mais beaucoup moins fréquents et moins élevés qu’avec les pilules à dosage classique.

Petit rappel concernant les effets secondaires ; les plus couramment observés toutes pilules contraceptives confondues sont : migraines, nausées, baisse de libido, sécheresse vaginale. Pour savoir précisément quels sont les effets secondaires de la pilule que vous prenez ou souhaitez prendre, il faut évidemment consulter sa notice ou demander conseil à votre médecin ou votre gynécologue.

Le « mini » dosage est justement ce qui les différencie. L’une et l’autre ne contiennent pas la même quantité d’ethinylestradiol (œstrogènes).

L’ethinylestradiol est un dérivé de synthèse de l’estradiol, autrement dit c’est un œstrogène de synthèse. Il a exactement les mêmes effets que notre œstrogène naturel. Sans entrer dans les détails scientifiques compliqués, il active les récepteurs d’œstrogènes de notre organisme tout comme le ferait notre œstrogène naturel.

Lors d’un cycle menstruel classique, notre taux d’œstrogènes varie. On peut même dire qu’il fait du yoyo ! C’est cette variation (pour simplifier, encore une fois) qui permet entre autre l’ovulation. Prendre des œstrogènes (de synthèse) en continue tout au long du cycle régule ces variations et empêche ainsi l’ovulation et la nidation.

La Jasmine contient 0.03mg d’ethinylestradiol tandis que la Jasminelle en contient 0.02mg.

La quantité de l’autre substance présente dans ces pilules, le drospirénone (progestatif), reste la même pour les deux (3mg). Cela peut paraître une différence minime, et pourtant ça change tout !

Toute l’importance de cette différence réside dans l’interaction entre l’œstrogène et le progestatif. Le dosage est donc primordial, puisqu’il va modifier cette interaction entre l’ethinylestradiol et le drospirénone.

Cette différence de dosage de 0.01mg fait de la Jasminelle une pilule contraceptive plus faiblement dosée que la Jasmine en œstrogènes. De ce fait, elle est mieux supportée notamment par les personnes sensibles aux effets secondaires de la pilule.

La Jasminelle va parfaitement convenir, par exemple, à une femme sensible aux effets secondaires de la Jasmine, car le dosage plus faible de la Jasminelle les fera disparaître. La Jasminelle est par exemple réputée pour ne pas faire grossir.

Inversement, la Jasmine pourra-t-être prescrite à une femme souffrant d’acné, car son dosage plus élevé en œstrogènes va permettre de la diminuer, ou encore pour diminuer la rétention d’eau grâce à ses propriétés diurétiques ; voilà quelques effets secondaires « désirables » que peut avoir une pilule contraceptive.

jasmine et jasminelle

Pour résumer…

Il n’y a qu’une seule différence entre la Jasmine et la Jasminelle, mais elle n’est pas négligeable bien au contraire. La différence de dosage de l’ethinylestradiol a pour conséquence des effets différents. Rassurez-vous, les deux sont tout aussi efficaces l’une que l’autre en ce qui concerne la contraception. Les différences notables vont se trouver dans les effets secondaires, désirables ou non.

D’une manière générale, il est primordial (et même obligatoire) de consulter votre médecin traitant ou votre gynécologue qui vous prescrira la pilule la mieux adaptée à votre métabolisme, en fonction de vos antécédents médicaux et de votre situation (si vous avez déjà eu des enfants ou non, un accouchement récent, des antécédents entraînant une contre-indication etc.).