examen

Déroulement, Diagnostic, Conseils : Tout Savoir sur l’hystérographie

Question2Santé.com
L'expert.e : Question2Santé.com
Modifié le

L’hystérographie aussi nommée hystérosalpingographie est un examen médical et radiographique qui est le plus souvent prescrit dans le cadre d’un bilan d’infertilité. Mais c’est également un examen mal connu de la plupart des femmes et quand vient le moment de la prescription d’une hystérographie, de nombreuses questions restent sans réponses.

Vous allez passer bientôt une hystérosalpingographie ? Vous souhaitez savoir comment se déroule une hystérographie ? Vous vous demandez si cet examen est douloureux et pourquoi est-il prescrit ? Nous vous disons tout dans ce guide consacré à l’hystérographie !

L’hystérographie en quelques mots

L’hystérographie est un examen radiologique prescrit par un médecin ou un gynécologue. Il repose sur la visualisation de clichés avec des rayons X et l’injection d’un produit de contraste. L’hystérographie permet de visualiser l’utérus et les trompe de Fallope.

L’hystérographie est avant tout une radiographie. Elle se pratique donc dans un cabinet de radiologie. L’appareil est composé d’une table basculante sur laquelle vous serez allongée et d’un bras articulé muni d’un tube à rayons x qui se déplace. Comme c’est le cas pour un scanner, le personnel médical se trouvera dans la pièce mais séparé pour une vitre plombée qui le protège.

Dans quel cas une hystérographie est-elle prescrite ?

L’hystérographie est un examen qui permet d’étudier la cavité utérine et les trompes qui ne sont pas visibles sur une radiographie classique. L’ hystérosalpingographie peut être prescrit par votre médecin ou votre gynécologue dans le cadre d’un bilan de fertilité mais pas seulement.

C’est en effet un examen qui permet également d’identifier la cause d’infections à répétition, de saignements génitaux abondants ou non justifiés ou lors de douleurs. L’hystérographie est un examen qui permet de rechercher différentes anomalies comme un fibrome, une tumeur ou encore un rétrécissement des voies génitales.

Comment se déroule une hystérographie ?

Il n’y a pas de préparation particulière avant cette examen. Vous ne devez pas par exemple être à jeun. Nous vous conseillons toutefois d’aller aux toilettes avant l’examen pour plus de confort. Il faut toutefois faire en sorte de réaliser l’examen dans les 10 jours qui suivent la fin de vos règles. Avant de passer l’hystérographie, il vous sera demandé d’enlever vos vêtements du bas.

Vous entrerez ensuite dans la salle de radiologie. Le personnel médical vous expliquera comment va se dérouler l’hystérographie. C’est un médecin radiologue qui va la pratiquer. On vous demandera de vous installer sur le dos, les jambes écartées (en position gynécologique).

Le praticien va débuter l’examen par l’installation du spéculum et va ensuite introduire une sonde dans la cavité utérine. Cette sonde sert à injecter le produit de contraste. Celui-ci est injecté très lentement.

Plusieurs clichés sont alors réalisés dans différentes positions afin de suivre le progression du produit de contraste dans l’utérus et ensuite dans les trompes. Le praticien vous demandera alors de ne pas bouger et de bloquer votre respiration. Une fois tous les clichés pris, la sonde vous sera enlevée et l’examen est terminé. L’hystérographie dure une trentaine de minutes.

Une fois l’examen terminé, le radiologue peut vous faire un premier commentaire. Mais son compte rendu définitif sera envoyé au médecin qui a prescrit l’hystérosalpingographie. Vous pouvez rentrer chez vous après l’examen.

Nous vous conseillons de porter une protection féminine dès la fin de l’hystérographie car il est très fréquent qu’il y ait un écoulement du produit de contraste. Cet écoulement peut durer pendant deux jours.

Existe-t-il des risques et des contre-indications ?

La seule contre-indications à cet examen est une allergie au produit de synthèse. Si cela est votre cas, il faudra bien sûr prévenir l’équipe médicale le jour de la prise de rendez-vous. Il faut également préciser si vous êtes enceinte ou si vous pensez l’être afin que des précautions soient prises.

Concernant les risques lors d’une hystérographie, il faut savoir que l’introduction de la sonde peut irriter la muqueuse utérine mais cela n’est pas grave. Bien que rare, il y a la possibilité d’une infection. En enfin, il y a un risque d’allergie au produit de contraste. Quant aux rayons X, ils sont sans dangers car de très petites doses sont utilisées.

bilan infertilite

L’hystérosalpingographie : un examen douloureux ?

L’hystérographie n’est pas très douloureuse mais plutôt inconfortable lors du passage de la sonde. Il arrive cependant que certains femmes très contractées et stressées par l’examen ressentent une douleur lorsque le praticien introduit la sonde. Il est donc important de bien se détendre.

Il peut également arrivé de sentir des douleurs semblables à celles que l’on ressent pendant les règles. Elles peuvent durer de quelques heures à quelques jours. Même si elles sont temporaires, des antalgiques peuvent vous être prescrits.

Questions fréquentes posées dans les forums à propos de l’hystérographie

L’hystérographie est un examen dont on entend souvent le nom pour la première fois que lorsqu’il nous est prescrit. Vous êtes donc nombreuses à vous poser des questions sur l’hystérosalpingographie. Nous avons donc noté les principales questions que nous avons pu lire sur différents forums à propos de l’hystérographie et nous allons y répondre.

Faut-il être à jeun pour passer une hystérographie ?

Non vous n’avez pas besoin d’être à jeun pour passer ce type d’examen.

Est-il douloureux ?

Dans la majorité des cas non mais certaines patientes peuvent ressentir des douleurs lors de l’introduction de la sonde. On peut également ressentir des douleurs comparables à celles provoquées par les règles pendant les deux jours qui suivent l’hystérographie.

Où prendre rendez-vous pour une hystérographie ?

L’hystérographie est un examen radiographique. Il vous faut donc prendre rendez-vous dans un cabinet de radiologie.

Combien de temps dure une hystérosalpingographie ?

L’ hystérosalpingographie dure en moyenne 30 mn.

Conclusion & Commentaires

L’hystérographie n’est pas des plus agréables c’est certain compte tenu du fait qu’une sonde est introduite par les voies vaginales pour injecter le produit de contraste mais elle est essentielle lors d’un bilan d’infertilité notamment. N’hésitez pas à parler avec le personnel médical si vous vous sentez stressée.

Vous avez déjà passé une hystérographie ? Alors n’hésitez pas à partager votre expérience avec nos lectrices. Racontez-nous comment s’est passé cet examen pour vous. A vous la parole !