femme-ayant-mauvaise-haleine

Mauvaise haleine : quelles sont les raisons ? Existe-t-il des solutions ?

Aris Hauptschein
L'expert.e : Aris Hauptschein
Modifié le

La mauvaise haleine peut occasionner des malaises personnels et sociaux chez la personne atteinte.

En effet, elle est très embarrassante et peut devenir un véritable complexe, altérant la qualité des interactions et de la vie sociale.

Parfois, le malaise ressenti est si grand que la personne souffrant de mauvaise haleine n’ose pas en parler à son médecin.

Qu’est-ce que la mauvaise haleine ? Quelles en sont les causes ? Est-il possible de lutter contre la mauvaise haleine ?

Voici un guide complet sur l’hygiène bucco-dentaire et la mauvaise haleine : après la lecture de ces quelques lignes, combattre la mauvaise haleine sera un jeu d’enfant pour vous.

Qu’est-ce que la mauvaise haleine ?

La mauvaise haleine, également nommée halitose, est une odeur désagréable, produite par l’air que l’on expulse par la bouche, mais aussi par le nez.

La mauvaise haleine résulte de l’action des bactéries qui causent la dégradation des protéines, contenues dans les débris alimentaires. Il arrive que ce procédé génère des composés malodorants, qui occasionnent une mauvaise haleine.

image-3D-mauvaise-haleine

Les causes de la mauvaise haleine

Dans la plupart des cas, la mauvaise haleine est causée par une prolifération de bactéries (Solobacterium moorei) dans la bouche.

En se dégradant, elles produisent des composés chimiques à base de soufre qui émettent une odeur très désagréable.

Les causes de la mauvaise haleine sont nombreuses et variées, parfois liées à l’hygiène bucco-dentaire, à l’alimentation ou à une maladie.

Une mauvaise hygiène de la bouche et des dents

Une mauvaise hygiène bucco-dentaire peut être responsable de la mauvaise haleine.

En effet, celle-ci provoque une prolifération des bactéries dans la bouche. Depuis notre enfance, on nous répète sans cesse qu’il est très important de brosser ses dents régulièrement, trois fois par jour dans l’idéal. Ces conseils sont tout à fait justifiés, car, en plus de nombreuses infections bucco-dentaires, un mauvais brossage ou un brossage des dents insuffisant peut engendrer la mauvaise haleine.

femme qui sourit chez le dentiste

Des gencives en mauvais état, des aphtes, des caries ou autres infection bucco-dentaires peuvent aussi entraîner une haleine malodorante.

La présence de tarte est une cause importante d’halitose, il est recommandé d’effectuer une séance de détartrage chez votre dentiste tout les 6 mois.

L’alimentation et la sécheresse de la bouche

Les résidus alimentaires bloqués entre les dents peuvent conduire à l’halitose. Vous ne le soupçonnez peut-être pas, mais sachez que certains aliments favorisent la mauvaise haleine.

Parmi eux :

  • l’ail et l’oignon ;
  • les sucreries, qui peuvent causer des caries ;
  • les fromages ;
  • les épices : de nombreuses épices comme le curry entraînent la mauvaise haleine ;
  • le chou et le chou-fleur : bien qu’ils soient très bons pour votre santé, ils laissent une odeur désagréable dans la bouche après consommation ;
  • la viande rouge, riche en protéines animales, augmente la prolifération des bactéries responsables de la mauvaise haleine ;
  • le café ;
  • les œufs durs ;
  • l’alcool qui assèche la bouche, de la même façon que la cigarette ;
  • les anchois, le hareng : leur goût salé assèche la bouche et favorise les mauvaises odeurs.

dessin-homme-mauvaise-haleine

Une affection digestive

Les reflux gastro-œsophagiens entraînent des régurgitations acides. En plus de donner un goût amer et désagréable dans la bouche, ils peuvent entraîner la mauvaise haleine.

Toutes les affections digestives peuvent conduire à une halitose persistante, souvent liée à l’acidité gastrique. En effet, quand la valve entre l’estomac et l’œsophage est défectueuse, l’acide contenu dans l’estomac remonte au cours de la nuit, dégageant souvent une odeur forte et désagréable.

La Sinusite

La Sinusite chronique peut se traduire par la présence de pus dans les sinus.

Elle est difficile à déceler : la douleur n’est pas toujours perceptible. En revanche, le pus peut sentir extrêmement fort et s’écouler du nez vers la bouche.

Les amygdales

Les infections des amygdales comme les amygdales peuvent être en cause.

Les cryptes, trous à la surface des amygdales, traduisent un problème d’évacuation des cellules mortes de l’amygdale. Ces cellules peuvent s’accumuler dans les cryptes où elles pourrissent, libérant une odeur nauséabonde.

médicaments

Les médicaments

Vous suivez un traitement ? Il est possible que vos médicaments soient responsables de votre mauvaise haleine.

En effet, la composition de certains d’entre eux peut la provoquer.

Pensez à lire attentivement la notice du médicament et ses éventuels effets indésirables. Le terme halitose y figure ? Vous savez maintenant pourquoi vous avez mauvaise haleine depuis quelque temps…

Le jeun

Rester trop longtemps sans manger et ne pas prendre de petit-déjeuner peut avoir pour conséquence une haleine désagréable.

En effet, quand l’organisme n’est pas approvisionné, il fabrique des composants métaboliques pour produire de l’énergie. Pour cela, il brûle des composants, ce qui engendre une odeur particulière dans notre bouche.

homme-ayant-mauvaise-haleine

Comment savoir si on a mauvaise haleine ?

Il n’est pas toujours évident de savoir si on a mauvaise haleine.

Pour commencer, les réactions de votre entourage peuvent vous aiguiller. Même s’ils n’osent pas vous dire que vous avez mauvaise haleine, il est possible d’interpréter leur langage corporel afin de savoir si votre haleine dégage une odeur désagréable.

Observez les personnes à qui vous vous adressez : si elles ont tendance à s’éloigner ou manifestent des signes de désagrément, vous pouvez être quasiment certain que vous avez mauvaise haleine.

Si tester les réactions de votre entourage vous embarrasse, vous pouvez réaliser seul plusieurs petits tests qui vous permettront de savoir si vous avez mauvaise haleine.

Lécher son poignet

Ce test est à réaliser seul chez soi, quelques heures après vous être brossé les dents. Léchez l’intérieur de votre poignet.

Attendez une dizaine de secondes, afin de laisser sécher votre salive. Ensuite, sentez l’intérieur de votre poignet à l’endroit où la salive a séché : vous sentirez plus ou moins l’odeur de votre haleine, telle qu’elle est perçue par votre entourage.

Si vous sentez une forte odeur, il est probable que vous ayez mauvaise haleine.

En effet, ce test vous permet de tester l’haleine déposée au bout de votre langue ; sachez que la plupart des mauvaises haleines ont tendance à provenir du fond de la bouche. Il est donc possible que votre haleine sente plus fort que l’odeur que vous percevez.

femme-sentant-son-haleine

Sentir directement votre haleine

Vous pouvez sentir directement votre haleine facilement. Pour commencer, couvrez-vous la bouche et le nez avec vos deux mains en coupe. Expirez lentement par la bouche pour que l’air se puisse se rendre que vers votre nez.

Autre technique, respirez dans un récipient en plastique (propre, bien entendu).

Choisissez par exemple un gobelet en plastique, et placez-le sur votre visage de façon à ce qu’il couvre votre bouche et votre nez. Expulsez doucement l’air, puis inspirez fortement par le nez.

Grattez l’arrière de votre langue

Grattez l’arrière de votre langue, où se loge généralement la mauvaise haleine, avec votre doigt ou d’un coton tige.

Frottez la surface au fond de la bouche : toute bactérie logée à cet endroit se détachera pour se poser sur votre coton-tige ou votre doigt. Sentez l’échantillon, pour avoir une idée de l’odeur de votre haleine.

femme-cachant-sa-bouche

Lutter contre la mauvaise haleine

L’halitose n’est pas une fatalité, bien heureusement.

Il existe de nombreuses manières de combattre la mauvaise haleine passagère ou persistante de façon efficace.

Pour commencer, vous devez en identifier la cause. Est-elle la conséquence de problèmes digestifs, d’une mauvaise alimentation ? Toujours est-il qu’une fois présent, vous devez vous débarrasser de votre mauvaise haleine.

Voici quelques astuces qui vous aideront à avoir et conserver une haleine fraîche

Les aliments anti mauvaise haleine

Vous l’avez compris, certains aliments favorisent l’halitose. Pourtant, ils ne sont pas tous vos ennemis : un grand nombre d’entre eux peut vous aider à obtenir une haleine fraîche :

  • le thé vert : il contient des polyphénols qui aident à rafraîchir l’haleine. En outre, il prévient des caries et stimule la perte de poids ;
  • les produits laitiers sont vos amis pour la vie, c’est bien connu. C’est également de précieux alliés dans la lutte contre les odeurs buccales : ils contiennent des probiotiques, capables de lutter contre les mauvaises bactéries qui logent dans la bouche ;
  • les pommes : elles permettent de neutraliser les odeurs après la consommation d’aliments très odorants, comme l’ail ou le fromage ;
  • les poivrons rouges et les brocolis : riches en vitamine C, ils sont très efficaces contre la mauvaise haleine lorsqu’ils sont consommés crus. Ils réduisent le nombre de bactéries présentes dans la zone buccale ;
  • le basilic, l’origan, le thym, la menthe et autres herbes fraîches : ces aromates désinfectent et assainissent la bouche et combattent les mauvaises odeurs.

Avoir une hygiène bucco-dentaire irréprochable

N’espérez pas avoir une haleine fraîche si votre hygiène bucco-dentaire n’est pas irréprochable. Pour commencer, brossez-vous les dents, la langue, le palais et l’intérieur des joues après chaque repas.

Pensez également à consulter votre dentiste une fois par an au minimum, afin d’être sûr que tout va bien.

femme souriante chez le dentiste

Votre halitose persiste ? Vous pouvez consommer des chewing-gums ou des pastilles sans sucres, prendre des bains de bouche rafraîchissants ou utiliser un spray anti mauvaise haleine.

Attention cependant : ces solutions ne peuvent pas remplacer de vrais soins dentaires, et ont un effet masquant très éphémère. Elles sont donc simplement destinées à masquer la mauvaise haleine de façon passagère.

Avoir mauvaise haleine n’est pas une fatalité !

Après avoir lu ces quelques lignes, vous l’avez compris, la mauvaise haleine n’est pas une fatalité.

Pour bien la combattre, il est d’abord nécessaire d’en déterminer la cause. Il est possible qu’elle résulte d’une maladie ou d’une infection.

Bien souvent, elle est sans gravité, conséquence d’une mauvaise hygiène bucco-dentaire ou de la consommation de certains aliments.

 femme-faisant-un-bain-de-bouche

Pour lutter contre l’halitose, différentes solutions s’offrent à vous : améliorer votre hygiène bucco-dentaire, modifier votre alimentation, consommer des produits comme les pommes, les herbes fraîches ou encore le thé vert.

Vous pouvez également masquer la mauvaise haleine passagère à l’aide de certains bains de bouche, de sprays ou de pastilles.