Citron : posologie, usage, effets secondaires, interactions

Le citron est un type d’agrumes. Les fruits, le jus et les écorces sont utilisés pour fabriquer des médicaments.

Le citron est utilisé pour traiter le scorbut, une condition causée par un manque de vitamine C. Le citron est également utilisé pour le rhume et la grippe, la grippe H1N1 (porcine), les bourdonnements d’oreilles (acouphènes), la maladie de Ménière, les troubles gastriques et les vomissements de la grossesse et les calculs rénaux.

Il est également utilisé pour aider à la digestion, réduire les symptômes du rhume des foins, réduire la douleur et l’enflure (inflammation), abaisser la tension artérielle, améliorer la fonction des vaisseaux sanguins et augmenter la miction pour réduire la rétention de liquide.

Dans les aliments, le citron est utilisé comme ingrédient alimentaire et aromatisant.

Comment ça marche ?

Le citron contient des antioxydants appelés bioflavonoïdes. Les chercheurs pensent que ces bioflavonoïdes sont responsables des bienfaits du citron pour la santé.

Utilisation et Efficacité

Possiblement efficace pour

Aucune efficacité scientifiquement prouvée à ce jour.

Preuves insuffisantes pour

  • Allergies (rhume des foins). Les résultats d’une petite étude montrent que l’utilisation d’un vaporisateur nasal contenant du citron et du coing n’améliore pas les symptômes allergiques.
  • Hypertension artérielle. Les femmes d’âge moyen qui boivent plus de jus de citron ou mangent plus de citrons semblent avoir une tension artérielle systolique plus basse (le chiffre supérieur). Ils ne semblent pas avoir une tension artérielle diastolique plus basse (le chiffre du bas).
  • Maladie de Ménière. Certains rapports indiquent qu’un produit chimique dans le citron pourrait améliorer l’audition et diminuer les étourdissements, les nausées et les vomissements chez certaines personnes atteintes de la maladie de Ménière.
  • Calculs rénaux. Ne pas avoir assez de citrate dans l’urine semble augmenter le risque de développer des calculs rénaux. Il existe des preuves que boire 2 litres de limonade tout au long de la journée peut augmenter significativement les niveaux de citrate dans l’urine. Cela pourrait aider à prévenir les calculs rénaux chez ces personnes.
  • Nausées et vomissements provoqués par la grossesse. Une petite étude montre que le fait de mettre de l’huile essentielle de citron sur un coton et d’inhaler l’odeur peut réduire les nausées chez les femmes enceintes.
  • Exposition aux rayonnements. Les premières recherches menées chez les personnes atteintes d’un cancer de la thyroïde montrent que les bains d’aromathérapie aux huiles essentielles de citron et de gingembre peuvent réduire les dommages causés par le traitement à l’iode radioactif dans la bouche.
  • Rhume.
  • Diminution de l’enflure.
  • Perte de poids (voir régime citron).
  • Grippe.
  • Augmentation des urines.
  • Scorbut.
  • Autres conditions.

Il faut plus de preuves pour évaluer l’efficacité du citron pour ces utilisations.

Précautions d’emploi

Le citron est probablement sans danger dans les quantités que l’on trouve généralement dans les aliments. L’huile essentielle de citron est potentiellement sans risque lorsqu’elle est inhalée pour l’aromathérapie.

Il n’y a pas assez d’information pour savoir si le citron est sécuritaire lorsqu’il est pris par la bouche ou appliqué dans le nez comme médicament.

L’application de citron sur la peau peut augmenter le risque de coups de soleil, surtout chez les personnes à la peau claire.

Précautions spéciales et mises en garde :

  • Grossesse et allaitement : Il n’y a pas assez d’information pour ne pas savoir si le citron peut être utilisé sans danger en quantités supérieures à celles que l’on trouve dans les aliments pendant la grossesse ou l’allaitement. Tenez-vous-en aux quantités de nourriture.

Interactions ?

Nous ne disposons actuellement d’aucune information sur les interactions possibles du citron.

Dosage

La dose appropriée de citron à utiliser comme traitement dépend de plusieurs facteurs tels que l’âge de l’utilisateur, son état de santé et plusieurs autres conditions. À l’heure actuelle, il n’y a pas suffisamment d’information scientifique pour déterminer une gamme appropriée de doses pour le citron.

N’oubliez pas que les produits naturels ne sont pas toujours nécessairement sûrs et que les doses peuvent être importantes. Assurez-vous de suivre les directives pertinentes figurant sur les étiquettes des produits et consultez votre pharmacien, votre médecin ou tout autre professionnel de la santé avant d’utiliser ce produit.