fille à l'école

Méthode Montessori : bien comprendre cette pédagogie éducative

Question2Santé.com
L'expert.e : Question2Santé.com
Modifié le

La méthode Montessori est une méthode éducative qui fait de plus en plus parlée d’elle mais qui a surtout de plus en plus d’adeptes. Cette pédagogie d’éducation repose sur une méthode d’éducation ouverte, une méthode d’aide à la vie pour l’enfant. 

La méthode Montessori prône la confiance en soi et l’autonomie des enfants. Vous avez envie d’en savoir plus sur cette méthode ? Vous souhaitez l’appliquer chez vous ou inscrire votre enfant dans une école Montessori ? Vous voulez en savoir plus avant de franchir le pas ? Pour répondre à toutes vos questions, voici notre guide complet sur la méthode Montessori !

Un peu d’histoire

Maria Montessori (1), née en 1870 en Italie, est issue d’une famille bourgeoise à l’éducation à la fois stricte et libre. C’est de ce paradoxe que naitront les bases de sa méthode. Elle obtient en 1897 son diplôme de médecine et devient la première femme italienne médecin. 

Son attrait pour la médecine va l’amener à réaliser une étude dans un hôpital psychiatrique sur le comportement des enfants mentalement déficients. Durant son observation, Maria Montessori a constaté qu’il y avait une absence de jeux et de matériels d’apprentissages. 

Voulant aller plus loin dans son étude, elle compare le comportement des enfants atteints de déficiences mentales aux autres enfants. Voici ce qu’elle déclare sur les résultats de son étude : « J’eus l’intuition que le problème de ces déficients était moins d’ordre médical que pédagogique… Je faisais un rapport d’éducation morale ».

Se tournant vers la psychologie et la philosophie, elle allie ses connaissances (science et éducation), et créée en 1907, la première école expérimentale : la « Maison des enfants » (Casa dei Bambini). Ce concept fonctionne et les résultats sont convaincants. 

La célèbre méthode Montessori a un leitmotive : accompagner l’enfant dans sa construction vers l’autonomie et dans son développement naturel cognitif et sensoriel, dans un environnement favorable et adapté à son rythme. 

C’est une méthode d’éducation scientifique et psychologique qui se repose sur de nombreux principes.

Les grands principes de la méthode Montessori

  • Principe de liberté 

Le principe de liberté est le pilier de la méthode Montessori. Ici une liberté est égale à une règle :

Liberté Règle
Choisir l’activité et y passer le temps souhaité Apprentissage en amont de cette activité 
En classe, possibilité de se déplacer et de parler à voix basse Respecter l’environnement de travail 
Faire ses propres choix, apprendre à son rythme Définir des objectifs, un cadre et une réglementation
  • Principe de pratique 

Pour Maria Montessori « L’intellect de l’enfant ne travaille pas seul, mais, partout et toujours, en liaison intime avec son corps, et plus particulièrement avec son système nerveux et musculaire. »

Le principe de pratique est donc un concept primordial dans la méthode Montessori. En effet, pour qu’un enfant puisse progresser et apprendre il doit pratiquer, vivre des expériences, mettre ses sens en éveil. C’est pourquoi, un bon nombre de jeux et matériels d’apprentissage ont été créés pour que l’enfant puisse manipuler, toucher et se faire une idée concrète de ce qu’il doit apprendre et assimilé.

  • Principe d’autonomie 

Pour atteindre un certain niveau d’autonomie, l’enfant doit faire preuve d’autodiscipline. Comment ? En invitant l’enfant à visualiser ses erreurs et l’amener à faire mieux. Ici les notions de confiance en soi et d’estime sont primordiales. 

La méthode Montessori repose sur la confiance qu’accorde le parent à l’enfant. L’enfant apprend à son rythme, il atteint les objectifs en créant ses propres méthodes d’assimilations. Ce n’est plus l’âge de l’enfant qui conditionne l’apprentissage.

  • Principe de l’environnement de travail 

L’enfant doit être placé dans un environnement de travail favorable à son développement. Ainsi, la qualité de l’apprentissage est optimisée et l’enfant comprendra plus vite les choses. 

Les 4 périodes de croissance de la méthode

Suite à ces différentes observations, Maria Montessori a élaboré un plan de développement qui se compose de 4 phases. 

  • Petite enfance (de 0 à 6 ans) 

La petite enfance est caractérisée comme étant une « période sensible ». C’est ici que l’humain subit ses premières transformations. L’ « esprit absorbant » de l’enfant durant cette période lui permet de s’intégrer, d’assimiler, de comprendre l’environnement dans lequel il se situe. De prendre conscience de qui il est et de quoi il est capable, de sa personnalité, de son « moi ». 

C’est durant cette période que l’enfant traverse de nombreux paliers qui lui permettent de devenir autonome, de s’enrichir au niveau sensoriel et langagier. Ainsi que de développer sa motricité et son éveil pour tout ce qui est de l’ordre de l’écriture, les mathématiques, la culture et la lecture. Ces apprentissages doivent être assimilés toujours en respectant le rythme de l’enfant. 

  • L’enfance (de 6 à 12 ans) 

Son apprentissage lors de la petite enfance devient de plus en plus concret jusqu’à être complètement acquis durant cette phase de l’enfance. L’accompagnement de l’enfant dans son développement devient important car il augmentera sa curiosité sur le monde qui l’entoure pour en comprendre le sens. Il faut donc être présent pour répondre à ses questions et lui permettre d’évoluer. 

C’est durant cette phase que l’enfant cultivera son indépendance de l’esprit et donc sa propre personnalité, sons sens moral… Ces éléments lui permettront de rentrer dans une certaine autonomie de réflexion et d’expression. C’est ce que nous pouvons appeler une « indépendance de l’esprit ». 

  • L’adolescence (de 12 à 18 ans) 

Au-delà du sens moral acquis lors de la phase précédente, ici se développe le sens social. En effet, l’enfant aillant pris conscience de lui-même va à présent s’ouvrir aux autres et faire attention aux personnes et aux objets autour de lui. C’est la phase de développement des capacités sociales. 

Attention, c’est aussi durant cette phase que le doute des apprentissages acquis précédemment se présente. En effet, les repères changent et évoluent car le contexte nous pousse de plus en plus vers l’autonomie morale et sociale. Ces changements peuvent être compliqués chez les adolescents qui sont en quête de leur propre identité et qui essaient de comprendre leurs changements physiques et physiologiques. 

Nous sommes dans une transition entre les repères étant enfant et les nouveaux repères qui doivent petit à petit prendre place pour que l’enfant puisse devenir un adulte responsable et intégré dans la société. Le parent doit ici montrer à l’adolescent qu’il est présent tout en lui laissant l’indépendance nécessaire dont il a besoin pour obtenir son « indépendance sociale ». 

  • La maturité (de 18 à 24 ans)

Durant cette phase, l’adolescent devient un adulte et tend vers son indépendance morale et sociale. Les acquis durant sa vie se concrétise et nous devons rester tout de même présent pour le rassurer dans ses choix et ses engagements et ce tout au long de sa vie même si le stade de l’autonomie est désormais entièrement atteint. 

Nous pouvons retrouver ces phases dans l’ouvrage de Charlotte Poussin (2) : « Apprends-moi à faire seul, la pédagogie Montessori expliquée aux parents » (éditions Eyrolles), disponible en librairies, médiathèques et sur internet. 

Peut-on appliquer la méthode Montessori à la maison ? 

D’après Charlotte Poussin, « tout endroit de la maison peut-être ainsi un lieu d’apprentissage ». 

Il est en effet possible d’utiliser la méthode Montessori chez soi grâce aux jeux et aux matériels éducatifs commercialisés inspirés par la méthode, mis à disposition et adaptés à tous. Dès bébé, il existe des objets pour éveiller son enfant comme par exemple les mobiles Montessori ou encore les hochets en grelot en bois. 

Il est également et bien sûr possible d’appliquer la méthode Montessori pour toutes les activités du quotidien (3), de la préparation du repas avec l’enfant au moment de la sieste ou de la balade en famille. 

Alors comment utiliser la méthode Montessori chez soi ? Pour que la méthode Montessori fonctionne et optimise le développement de l’enfant, nous devons respecter certains points. Nous en avons choisi trois principaux. 

1)  Suivant les désirs de l’enfant et son rythme, toutes activités doit avoir un début et une fin. L’objectif ? Que l’enfant puisse répéter cette même activité et ainsi s’améliorer. 

2)  Adapter les livres et les jeux selon l’apprentissage et les centres d’intérêts de l’enfant. La méthode Montessori préconise des jouets et du matériel d’apprentissages qui restent dans l’esprit de l’enfant (par exemple, le bois). 

3) Etre présent pour l’enfant pour que nous puissions l’aider à réussir l’activité, le guider vers l’autonomie. L’objectif ? Qu’il réussisse à faire l’activité seul, et également, qu’il puisse gagner de l’expérience et de la confiance en lui. 

Voici notre sélection des jouets/livres pour la petite enfance : 

Ce coffret permet de développer la compréhension des formes, des animaux et de la nature ainsi que sa créativité et l’imagination. 

Inclus : 100 pièces magnétiques (animaux, arbres et insectes), tableau à 2 faces (blanc, face magnétique, pour dessiner avec le stylet et un côté noir pour les craies), 1 boîte en bois, 3 craies, 1 stylos de couleur, 1 livre d’idée, 1 couvercle réversible pour aimants ou dessin, 1 brosse pour nettoyer le tableau noir. 

Sens sollicités : concentration, vue, motricité, touché  

Meilleure vente dans sa catégorie, ce jeu consiste à ouvrir les portes suivant les numéros sur chacune d’elle et découvrir les images des animaux qui s’y cachent. Développer la connaissance des formes, des couleurs, des animaux, des chiffres ainsi que la logique, voilà ce que permet ce jeu adapté aux enfants dès 3 ans. 

Inclus : Planche à verrous en bois

Sens sollicités : motricité, mémoire, vue, concentration, dextérité 

Cahier d’activités ludiques destiné aux enfants de 5 à 6 ans. Application de la méthode et des programmes Montessori. Permet d’éveiller l’enfant : lire, écrire, compter, classer, expérimenter et découvrir. 

Inclus : planches d’autocollants avec des lettres et des chiffres en matière rugueuse, des activités à faire et des fiches de postures de Yoga.  

Sens sollicités : Concentration, mémoire, motricité, vue, concentration, toucher 

Ce livre permet de découvrir et développer son environnement, enrichir son vocabulaire et pouvoir catégoriser et organiser sa vision du monde avec plus 450 images. 

Inclus : 1 livre composé de plus de 450 images de la vie quotidienne, du corps humains, animaux, plantes… 

Sens sollicité : vue, mémoire, concentration

Lorsque l’enfant grandit et aiguise sa curiosité il faut lui montrer des activités adaptées à ses besoins. Les jeux et matériels éducatifs Montessori s’appliquent à répondre à cela. Ils respectent les principes vus précédemment comme nous pouvons le voir dans les exemples ci-dessous.  

Ce coffret permet d’apprendre de façon ludique les planètes et le système solaire avec la pédagogie Montessori. 

Inclus : 1 carte du ciel articulée (avec 2 disques), 45 cartes d’identification pour découvrir l’astronomie (étoiles, comètes, astéroïdes, galaxies), 1 cahier des constellations à compléter, 1 livre de 32 pages pour accompagner l’activité et découvrir les secrets de l’astronomie. 

Sens sollicités : mémoire, concentration, vue, motricité  

Ces types d’activités proviennent de ce qui se fait dans les écoles Montessori. Ainsi, chaque parent peut s’il le souhaite transposer la méthode chez eux. Mais certaines règles sont à respecter. 

Ce livre de Marie-Hélène Place reprend la pédagogie Montessori adaptée à l’enfant de 6-12 ans en proposant un guide d’activité. Ce dernier propose une dizaine de sujets comme l’histoire ou l’astronomie permettant à l’enfant de stimuler son « esprit raisonnant ». 

Sens sollicités : autonomie, imagination, raisonnement scientifique

Ecole Montessori : ce qu’il faut savoir

L’école Montessori va permettre de continuer la méthode d’apprentissage que les parents appliquent à la maison. Les enseignants et les éducateurs sont bien sûr formés à cette pédagogie.

En France, les écoles Montessori ne sont pas sous contrat avec l’Etat. Il s’agit donc principalement d’écoles privées. Voici en détails ce que propose une école Montessori 

  • Des jeux, et du matériel d’apprentissage sont proposés et respectent deux tranches d’âge les 3-6 ans et les 6-9 ans. 
  • Durant cette période, dite « période sensible » comme nous l’avons vu précédemment, les instituteurs sont présents pour aider l’enfant et le guider vers une certaine autonomie d’apprentissage. 
  • Deux mots à retenir : autonomie et autodiscipline. En effet, les écoles Montessori prônent les erreurs commises et demande à l’enfant de retrouver son erreur pour approfondir sa réflexion et pouvoir s’améliorer lui-même. 
  • Absence d’évaluation et de classement, chaque élève va à son rythme, sans jugement. L’idée à faire passer est que chaque enfant travaille pour lui et pour sa propre progression. 
  • Une augmentation des pédagogies alternatives dans les écoles publiques se développent et vont permettre à de nombreux enfants de suivre la méthode Montessori sans coût onéreux. Par exemple, la première école publique labellisée Montessori a été ouverte en 2016 au Lot-et-Garonne (académie de Bordeaux), à l’école de Blanquefort. 

La méthode Montessori vous intéresse et vous voulez en savoir plus ? 

Voici notre sélection des meilleurs livres sur la méthode Montessori : 

Conclusion 

La méthode Montessori est avant tout une aide à la vie pour que votre enfant devienne le propre acteur de son développement. Si vous souhaitez appliquer cette méthode, sachez qu’elle repose sur la confiance que vous portez à votre enfant et sur la volonté de le laisser découvrir et apprendre à son rythme et par lui-même.