Vinblastine SULFATE Vial : posologie, usage, effets secondaires, interactions

Dans quel cas ce médicament est-il prescrit ?

La Vinblastine est utilisée pour traiter le cancer. Il agit en ralentissant ou en arrêtant la croissance des cellules cancéreuses.

Mode d’administration et posologie du Vinblastine SULFATE Vial

Ce médicament est administré par injection dans une veine par un professionnel de la santé. Il est habituellement administré une fois par semaine ou selon les directives de votre médecin. Pour prévenir la fuite du médicament dans les tissus autour de la veine, la vinblastine doit être injectée pendant 1 minute.

Avertissez immédiatement votre professionnel de la santé si vous ressentez de la douleur, des brûlures ou des rougeurs au point d’injection. Ce médicament ne doit pas être mélangé à une grande quantité de solution et/ou injecté sur une longue période (de 30 à 60 minutes, par exemple) à moins d’avis contraire de votre médecin. Cela pourrait augmenter le risque de fuite. Si le médicament commence à s’infiltrer dans les tissus, l’injection doit être interrompue et la solution restante doit être administrée dans une veine différente.

La posologie est basée sur votre état de santé, votre taille et votre réponse au traitement. Votre médecin effectuera des analyses sanguines (numération globulaire complète) pour trouver la dose qui vous convient. Il se peut que vous deviez reporter votre prochaine dose si votre taux de globules blancs est trop bas.

Évitez de vous mettre ce médicament dans les yeux. Si cela se produit, lavez bien l’œil ou les yeux affecté(s) et contactez votre médecin.

Sauf indication contraire de votre médecin, buvez beaucoup de liquides pendant que vous prenez ce médicament. Cela aide vos reins à retirer le médicament de votre corps et à éviter certains des effets secondaires.

Précautions d’emploi

Avant d’utiliser la vinblastine, informez votre médecin ou votre pharmacien si vous y êtes allergique ou si vous avez d’autres allergies. Ce produit peut contenir des ingrédients inactifs qui peuvent causer des réactions allergiques ou d’autres problèmes. Consultez votre pharmacien pour plus de détails.

Ce médicament ne doit pas être utilisé si vous avez certaines conditions médicales. Avant d’utiliser ce médicament, consultez votre médecin ou votre pharmacien si vous avez : des problèmes de moelle osseuse (p. ex. faible numération leucocytaire/plaquettes de chimiothérapie/radiothérapie précédente, tumeur dans la moelle osseuse), infection bactérienne non traitée.

Avant d’utiliser ce médicament, informez votre médecin ou votre pharmacien de vos antécédents médicaux, en particulier : problèmes de vaisseaux sanguins (caillots sanguins, AVC, maladie de Raynaud, varices), maladie cardiaque (angine, crise cardiaque), mauvaise alimentation, maladie du foie, problèmes pulmonaires, plaies gastriques/intestinales (par exemple ulcère peptique), lésions de la peau.

Bien se laver les mains pour éviter la propagation des infections. Ne vous faites pas vacciner sans le consentement de votre médecin et évitez tout contact avec des personnes qui ont récemment reçu le vaccin antipoliomyélitique oral ou le vaccin contre la grippe par inhalation par le nez.

Pour réduire les risques de coupures, de contusions ou de blessures, soyez prudent avec les objets tranchants comme les rasoirs et les coupe-ongles, et évitez les activités telles que les sports de contact.

Ce médicament peut augmenter votre sensibilité au soleil. Limitez votre temps d’exposition au soleil. Évitez les cabines de bronzage et les lampes solaires. Utilisez un écran solaire et portez des vêtements protecteurs lorsque vous êtes à l’extérieur. Avertissez immédiatement votre médecin si vous avez des coups de soleil ou si vous avez des ampoules ou des rougeurs cutanées.

La prudence est de mise lors de l’utilisation de ce médicament chez les personnes âgées, surtout si elles ont une mauvaise alimentation ou des plaies cutanées, car elles peuvent être plus sensibles au risque d’infection.

Ce médicament n’est pas recommandé pendant la grossesse. Il peut nuire à l’enfant à naître. Consultez votre médecin pour plus de détails. Si vous tombez enceinte ou pensez l’être, parlez-en immédiatement à votre médecin.

On ne sait pas si ce médicament passe dans le lait maternel. En raison du risque possible pour le nourrisson, il n’est pas recommandé d’allaiter pendant l’utilisation de ce médicament. Consultez votre médecin avant d’allaiter.

Effets secondaires Possibles

Douleur/rougeur au point d’injection, nausées, vomissements, constipation, fatigue et perte d’appétit peuvent survenir. Les nausées et les vomissements peuvent être graves. Dans certains cas, votre médecin peut vous prescrire des médicaments pour prévenir ou soulager les nausées et les vomissements. Manger plusieurs petits repas, ne pas manger avant le traitement ou limiter l’activité physique peut aider à atténuer certains de ces effets. Si ces effets persistent ou s’aggravent, parlez-en rapidement à votre médecin ou à votre pharmacien.

Pour prévenir la constipation, mangez des fibres alimentaires, buvez suffisamment d’eau et faites de l’exercice. Vous devrez peut-être aussi prendre un laxatif. Demandez à votre pharmacien quel type de laxatif vous convient le mieux.

La perte temporaire de cheveux est un autre effet secondaire courant. La repousse normale devrait revenir après la fin du traitement.

De nombreuses personnes qui prennent ce médicament peuvent avoir des effets secondaires graves. Cependant, votre médecin vous a prescrit ce médicament parce qu’il ou elle a jugé que le bénéfice pour vous est plus grand que le risque d’effets secondaires. Un suivi attentif de la part de votre médecin peut réduire votre risque.

Des plaies douloureuses sur les lèvres, la bouche et la gorge peuvent apparaître. Pour réduire le risque, limitez les aliments et les boissons chauds, brossez-vous soigneusement les dents, évitez d’utiliser un rince-bouche contenant de l’alcool et rincez-vous la bouche fréquemment à l’eau froide.

Informez immédiatement votre médecin si vous avez des effets secondaires graves, notamment : saignement/saignement facile, battements cardiaques rapides, douleurs abdominales/estomacales, douleurs aux os/mâchoires, maux de tête sévères, problèmes auditifs, bosses inhabituelles/changements cutanés, étourdissements/sensation de rotation, changements mentaux/mood (par ex, dépression), doigts et orteils pâles ou bleutés, douleur ou froideur dans les doigts et orteils, engourdissement ou picotements, difficulté ou douleur à uriner, urine rose ou sanguinolente.

Consulter immédiatement un médecin en cas d’effets secondaires rares mais très graves : essoufflement/sifflement soudain, selles noires/tarry, douleurs à la poitrine/au bras gauche, confusion, convulsions, troubles de la parole, troubles de la vue, faiblesse sur un côté du corps, vomissements qui ressemblent à du café moulu.

Ce médicament peut diminuer la capacité de l’organisme à combattre une infection. Avertissez rapidement votre médecin si vous présentez des signes d’infection comme de la fièvre, des frissons ou un mal de gorge persistant.

Une réaction allergique très grave à ce médicament est rare. Toutefois, consultez immédiatement un médecin si vous remarquez des symptômes d’une réaction allergique grave, notamment : éruption cutanée, démangeaisons ou enflure (surtout au visage, à la langue ou à la gorge), étourdissements graves, difficultés respiratoires.

Cette liste d’effets secondaires possibles n’est pas exhaustive. Si vous remarquez d’autres effets non énumérés ci-dessus, communiquez avec votre médecin ou votre pharmacien.

Interactions médicamenteuses

Les interactions médicamenteuses peuvent modifier le fonctionnement de vos médicaments ou augmenter votre risque d’effets secondaires graves. Ce document ne contient pas toutes les interactions médicamenteuses possibles. Tenez une liste de tous les produits que vous utilisez (y compris les médicaments d’ordonnance et en vente libre et les produits à base d’herbes médicinales) et partagez-la avec votre médecin et votre pharmacien. Ne commencez pas, n’arrêtez pas ou ne modifiez pas la posologie d’un médicament sans l’approbation de votre médecin.

Certains produits qui peuvent interagir avec ce médicament comprennent : l’aspirine et d’autres AINS (comme l’ibuprofène), les hydantoïnes (comme la phénytoïne), la toltérodine, les médicaments qui peuvent nuire aux oreilles (par exemple, le cisplatine, le carboplatine, les aminoglycosides comme la gentamicine).

D’autres médicaments peuvent affecter l’élimination de la vinblastine de votre corps, ce qui peut affecter le fonctionnement de la vinblastine. Par exemple, les antifongiques azole (comme l’itraconazole, le voriconazole), les antibiotiques macrolides (comme l’érythromycine), les rifamycines (comme la rifabutine) et d’autres.

Vérifiez soigneusement toutes les étiquettes des médicaments d’ordonnance et des médicaments en vente libre, car bon nombre d’entre eux contiennent des analgésiques/réducteurs de fièvre (AINS comme l’ibuprofène, le naproxène ou l’aspirine) qui peuvent augmenter votre risque de saignement. L’aspirine à faible dose doit être poursuivie si elle est prescrite par votre médecin pour prévenir une crise cardiaque ou un AVC (habituellement à des doses de 81 à 325 milligrammes par jour). Consultez votre médecin ou votre pharmacien pour plus de détails.

Votre médecin peut vous demander de limiter la consommation d’agrumes (et d’autres aliments/produits qui augmentent l’acidité de l’urine) pendant le traitement. Consultez votre médecin.

Notes

Des analyses de laboratoire et/ou médicales (telles que des numérations globulaires complètes) doivent être effectuées périodiquement pour surveiller vos progrès ou vérifier la présence d’effets secondaires. Consultez votre médecin pour plus de détails.

Dose oubliée

Pour le meilleur bénéfice possible, il est important de recevoir chaque dose prévue de ce médicament comme indiqué. Prenez tous vos rendez-vous chez le médecin/laboratoire. Si vous oubliez de prendre une dose, communiquez avec votre médecin pour établir un nouveau calendrier posologique.

Entreposage

Consultez le mode d’emploi du produit et votre pharmacien pour plus de détails sur l’entreposage. Gardez tous les médicaments hors de portée des enfants et des animaux de compagnie.

Ne jetez pas les médicaments dans les toilettes ou ne les versez pas dans un drain à moins qu’on vous le demande. Jetez correctement ce produit lorsqu’il est périmé ou dont vous n’avez plus besoin. Consultez votre pharmacien ou votre entreprise locale d’élimination des déchets.

AVERTISSEMENTS :

Si la vinblastine s’infiltre accidentellement dans les tissus autour du point d’injection, la peau et/ou les muscles peuvent être gravement endommagés. Informez immédiatement votre médecin si vous ressentez de la douleur ou de l’irritation au point d’injection. Cette drogue est injectée dans une veine seulement. Ce médicament ne doit pas être injecté sous la peau, dans un muscle ou dans la colonne vertébrale.

Des décès sont survenus lors de l’injection de vinblastine dans la colonne vertébrale. Ce médicament doit être clairement étiqueté pour injection dans une veine seulement. Pour éviter toute injection accidentelle dans la colonne vertébrale, ne retirez pas la seringue de son couvercle extérieur étiqueté avant de l’utiliser.

Prix du Vinblastine SULFATE Vial

Le prix de ce traitement est libre. C’est à dire que chaque pharmacie, physique ou en ligne peut déterminé son propre prix de vente.