Pilule TriRegol : description, effets secondaires & interactions

pilule triregol
Nom
TriRegol
Fabriquant
Consilient Healthcare
Ingrédient actif
Lévonorgestrel et éthinylestradiol
Dosage
1 pilule par jour.
21 jours consécutifs, suivis de 7 jours de pause.
Voie d’administration
Voir orale.
Avis client
Prix
From 51,79 €
Disponibilité du produit
En stock
Où l'acheter ?

En pharmacie.
Sur le site Treated.com.

TriRegol (ou Trinordiol) est un contraceptif hormonal oral de 2ème génération qui est prescrit afin d’éviter une grossesse. Trinordiol est un médicament soumis à prescription médicale. Il vous faut donc une ordonnance pour pouvoir l’acheter. Il est remboursé à 65 % par la sécurité sociale.

  • Génération : 2ème
  • Type : Minidosée
  • Prise : Sur 21 jours
  • Fabricant : Consilient Healtcare
  • Prix moyen : 51,79 euros pour 3 mois
  • Génériques : Amarance, Daily Gé, Evanecia Gé
  • Ordonnance obligatoire : Oui

Si vous avez besoin d’une ordonnance pour acheter TriRegol/Trinordiol, vous avez la possibilité d’en faire la demande auprès du médecin de Treated.com.

Dans quel cas la pilule TriRegol est-elle prescrite ?

TriRegol est une pilule contraceptive. Elle est donc prescrite aux femmes ne désirant pas une grossesse. Votre médecin avant de vous la prescrire prendra en compte vos facteurs de risque et notamment les risques de thrombo-embolie veineuse (TEV) et du risque de TEV avec TriRegol en comparaison aux autres contraceptifs hormonaux combinés.

Présentation détaillée

Trinordiol est une pilule contraceptive combinée. Elle possède donc deux hormones féminines, un estrogène et un progestatif de 2ème génération. TriRegol est donc composé de : Lévonorgestrel, d’Ethinylestradiol, lactose, saccharose, amidon de maïs, povidone, magnésium stéarate, talc, Macrogol 6000, calcium carbonate, glycérol, titane dioxyde, fer oxyde.

TriRegol est une pilule contraceptive triphasique. Les comprimés ont donc un dosage différent et n’ont pas la même couleur. Une plaquette comprend 6 comprimés de couleur brique, 5 comprimés blancs et 10 comprimés jaunes.

Les comprimés de couleur brique sont dosés à 0,03 mg pour l’Ethinylestradiol et à 0,05 mg de Lévonorgestrel. Les comprimés blancs sont dosés à 0,04 mg d’Ethinylestradiol et à 0,075 mg de Lévonorgestrel. Les comprimés de couleur jaune sont dosés à 0,03 mg d’Ethinylestradiol et à 0,125 mg de Lévonorgestrel.

Chaque boîte contient soit une plaque de 21 comprimés soit 3 plaquettes de 21 comprimés. TriRegol est commercialisé par le laboratoire Consilient Healtcare.

Posologie

Pour ce que cette pilule contraceptive soit efficace, il est important de bien respecter sa posologie. Nous allons vous l’expliquer en détails.

Si vous n’avez pris de contraception hormonale le mois précédent

Dans ce cas, vous devez prendre le 1er comprimé de la plaquette le 1er jour de vos règles et respectez l’ordre de la plaquette. Prenez votre comprimé chaque jour à la même heure. Respectez un arrêt de 7 jours entre 2 plaquettes.

En relais d’une contraception progestative de type pilule microdosée, injectable, DIU ou implant

Vous pouvez faire le relais d’une contraception microdosée avec TriRegol à tout moment du cycle. Vous devez prendre le premier comprimé le lendemain de l’arrêt.

Dans le cas du relais d’un implant ou d’un DIU, vous devez prendre le premier comprimé de Trinordiol le jour du retrait et le jour prévu pour la nouvelle injection lors d’un relais d’un contraceptif injectable.

Pour ce type de relais, il est conseillé d’utilisé une méthode contraceptive complémentaire pendant les 7 premiers jours de la prise de TriRegol.

En relais d’une autre méthode contraceptive estroprogestative de type CHC, anneau vaginal ou patch

Vous devez prendre le premier comprimé de la plaquette le jour qui suit le dernier comprimé actif du contraceptif précédent ou au maximum le jour suivant la période d’arrêt des comprimés.

Si vous aviez un anneau vaginal ou un patch, vous devez prendre le premier comprimé TriRegol le jour du retrait ou le jour qui était prévu pour l’application du nouveau dispositif.

Après une interruption de grossesse du 1er trimestre

Si vous êtes dans ce cas précis, vous pouvez commencer la prise de cette pilule contraceptive immédiatement. Il n’est pas nécessaire d’opter pour une méthode contraceptive complémentaire.

Après un accouchement ou une interruption de grossesse du 2ème trimestre

Le post-partum immédiat est associé à un grand risque thrombo-embolique. Il ne faut donc pas commencer la prise d’un contraceptif oral estroprogestatif avant 21 à 28 jours après un accouchement ou une interruption de grossesse du 2ème trimestre. Si la prise débute après 28 jours, il est conseillé d’utiliser pendant 7 jours une méthode contraceptive mécanique.

Si vous allaitez

Si vous allaitez votre enfant, il vous sera déconseillé de prendre cette pilule contraceptive car les estroprogestatifs passent dans le lait maternel. Votre médecin pourra vous proposer un contraceptif alternatif.

Prix pilule TriRegol

Que faire en cas d’oubli d’un comprimé ?

Tout dépend de la durée de l’oubli. Voici comment agir dans chaque cas précis :

  • Si vous avez oublié de prendre votre comprimé il y a moins de 12 heures, l’efficacité contraceptive n’a pas diminué. Prenez le comprimé oublié immédiatement et prenez les comprimés suivant à l’heure habituelle.
  • Si vous avez oublié votre comprimé depuis plus de 12 heures, l’efficacité contraceptive est réduite. Si vous avez oublié de prendre plusieurs comprimés de la plaquette en cours contactez votre médecin.

Ensuite, en fonction de la date d’oubli dans votre cycle :

  • Si l‘oubli concerne un comprimé de la semaine 1, prenez le comprimé oublié et utilisez des moyens de contraception supplémentaires durant les 7 jours suivants.
  • Si l’oubli concerne un comprimé de la semaine 2, prenez immédiatement le comprimé oublié même si cela implique que vous devez en prendre 2 en même temps. Prenez les suivants comme d’habitude. L’efficacité contraceptive n’a pas diminué et vous n’avez pas besoin de prendre des précautions complémentaires.
  • Lors de l’oubli d’un comprimé en semaine 3, vous pouvez soit prendre immédiatement le comprimé oublié soit arrêter de prendre les comprimés de la plaquette et passer directement à la période d’arrêt de 7 ours.

Si vous oubliez un comprimé et que vous n’avez pas eu d’hémorragie de privation lors des 7 jours d’arrêts, cela peut vouloir dire que vous êtes enceinte. Consultez votre médecin.

Contre-indications

Prévenez votre médecin en cas de :

  • Hypersensibilité à l’un des principes actifs de ce contraceptif ou à l’un de ses excipients
  • Survenue ou antécédent de cancer du sein d’un parent proche
  • Dépression
  • Diabète
  • Maladie de Crohn
  • Recto-colite hémorragique
  • Augmentation de la prolactine
  • Epilepsie
  • Drépanocytose
  • Lupus érythémateux disséminé
  • Syndrome urémique hémolytique
  • De l’une de ces pathologies lors d’une grossesse antérieure ou lors de la prise d’un traitement hormonal : porphyrie perte auditive, herpes gestationnel, chorée de Sydenham
  • Antécédent de chloasma
  • Prise de traitements contenant des estrogènes
  • Prise de traitements de la tuberculose, narcolepsie, d’hypertension artérielle pulmonaire, d’infection par le VIH, de l’épilepsie, du cancer de la peau et de l‘arthrose.

Effets secondaires

Comme c’est le cas avec tous les médicaments, des effets secondaires peuvent apparaître lors de la prise de la pilule contraceptive Triregol :

  • Sensibilité mammaire
  • Changement de libido
  • Nervosité
  • Humeur dépressive
  • Maux de tête
  • Acné, taches brunes
  • Prise de poids
  • Saignements irréguliers
  • Hypertension artérielle
  • Hyperlipidémie
  • Otosclérose
  • Caillots sanguins
  • Inflammation de la paroi de l’intestin

Si vous ressentez l’un de ces effets secondaires ou d’autres effets indésirables qui ne sont pas dans cette liste, prévenez votre médecin.

Interactions médicamenteuses

Triregol peut interagir avec les médicaments et traitements suivants :

  • Millepertuis
  • Dasabuvir
  • Ombitasvir/Paritaprévir
  • Anticonvulsivants : Phénobarbital, phénytoïne, fosphénytoïne, primidone, carbamazépine, oxcarbazépine, rifabutine, rifampicine, efavirenz, névirapine, dabrafénib, enzalutamide, eslicarbazépine
  • Lamotrigine
  • Modafinil
  • Topiramate
  • Uliprista
  • Vémurafénib

Si vous prenez un traitement ou un médicament, même sans ordonnance, il est important d’en parler à votre médecin afin d’éviter une interaction médicamenteuse.

Questions fréquentes à propos de cette pilule contraceptive

Vous trouverez en cliquant sur les menus déroulants ci-dessous des réponses aux questions les plus fréquemment posées à propos de cette pilule :

Je n’ai pas eu mes règles entre deux plaquettes, que dois-je faire ?
Il est peu probable que vous soyez enceinte si vous avez pris correctement tous les comprimés, si vous n’avez pas eu de troubles digestifs tels que des vomissements ou de la diarrhée. Si vous n’avez pas vos règles deux fois de suite, consultez votre médecin.
Puis-je être allergique au TriRegol ?
Ce contraceptif contient du lactose. SI vous êtes intolérant au galactose, si vous avez un déficit en lactase de Lapp ou un syndrome de malabsorption du glucose ou du galactose, TriRegol est déconseillé dans votre cas.
J’ai oublié de prendre un comprimé. Que dois-je faire ?
Si vous l’avez oublié depuis moins de 12 heures, prenez-le et prenez le suivant comme d’habitude. Si vous avez oublié votre comprimé depuis plus de 12 heures, l’efficacité contraceptive est réduite. Si vous avez oublié de prendre plusieurs comprimés de la plaquette en cours contactez votre médecin.
TriRegol est-il remboursé par la sécurité sociale ?
Oui TriRegol est remboursé par la sécurité sociale à hauteur de 65 %.
Puis-je prendre ce contraceptif si je suis enceinte ou si j’allaite ?
Si vous allaitez, la prise de TriRegol est déconseillée. Vous n’avez pas de raison de prendre un contraceptif si vous êtes enceinte. Si vous vous apercevez de votre grossesse au cours de la prise de ce médicament, arrêtez-le.
Je dois faire une prise de sang. Est-ce que je dois avertir de la prise de TriRegol ?
Oui car il peut modifier certains examens biologiques comme les tests hépatiques, thyroïdiens, surrénaliens et rénaux, le taux plasmatique des protéines, les paramètres de la coagulation.
Comment conserver TriRegol ?
Vous devez conserver ce contraceptif à une température ne dépassant pas les 30°C et tenir hors de portée des enfants.
J’ai des vomissements, que faire ?
Si vous avez des vomissements dans les 3 ou 4 heures après la prise d’un comprimé, il est très possible que les substances actives de TriRegol ne soient pas complètement absorbées par votre organisme. Vous devez alors prendre un autre comprimé de la plaquette de réserve dès que possible, le mieux étant dans les 12 heures qui suivent l’heure habituelle de la prise du comprimé. Si ce n’est pas possible, vous devez suivre les consignes que nous vous avons indiquées plus haut concernant l’oubli de la prise de comprimé.
Peut-on conduire après la prise de TriRegol ?
Il n’y a pas de données qui suggèrent que TriRegol affecte la conduite. Si vous ressentez des effets secondaires qui peuvent nuire à la conduite, parlez-en avec votre médecin.

Ordonnance et achat de TriRegol : en ligne ou parapharmacie ?

Ce contraceptif hormonal oral ne vous sera délivré que sur ordonnance médicale. Vous devez donc prendre un rendez-vous avec votre médecin pour avoir une prescription médicale.

pilule daily ge triregol

Si pour différentes raisons vous ne voulez pas ou vous ne pouvez pas consulter en cabinet, vous avez la possibilité d’acheter TriRegol sur internet auprès d’une pharmacie en ligne.

Vous pouvez la commander en toute sécurité auprès de notre site partenaire Treated.com. Vous serez en contact avec un médecin qualifié et vous recevrez votre contraceptif via une pharmacie en ligne. Mais pour cela, vous devrez d’abord répondre à un questionnaire médical en ligne très précis sur votre santé.

Une fois votre demande validée (il arrive que le médecin refuse selon vos pathologies), la prescription médicale est envoyée à une pharmacie homologuée qui vous l’envoie dans un colis discret dans les 24 heures.

Sources

  • http://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr/affichageDoc.php?specid=61848286&typedoc=N
  • https://eurekasante.vidal.fr/medicaments/vidal-famille/medicament-btrino01-TRINORDIOL.html