Triamcinolone : posologie, usage, effets secondaires, interactions

Dans quel cas ce médicament est-il prescrit ?

La triamcinolone est utilisée pour prévenir et traiter les symptômes d’allergie saisonniers et à l’année longue (comme l’étouffement/l’écoulement nasal, les démangeaisons des yeux/du nez/gorge et les éternuements). La triamcinolone appartient à une classe de médicaments appelés corticostéroïdes. Il agit en réduisant l’enflure (inflammation) des voies nasales.

Mode d’administration et posologie de Triamcinolone

Si vous prenez le produit en vente libre pour vous autotraiter, lisez et suivez toutes les instructions sur l’emballage du produit avant de prendre ce médicament. Si vous avez des questions, consultez votre pharmacien. Si votre médecin vous a prescrit ce médicament, prenez-le comme indiqué.

Lisez le feuillet d’information du patient fourni par votre pharmacien avant de commencer à utiliser ce médicament et chaque fois que vous en prenez un autre. Suivez les instructions illustrées pour l’utilisation appropriée de ce médicament. Si vous avez des questions, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Ce médicament est destiné à être utilisé dans le nez. Chez les adultes, la dose habituelle est de 2 vaporisations dans chaque narine une ou deux fois par jour ou selon les directives de votre médecin. Chez les enfants, la dose habituelle est de 1 à 2 vaporisations dans chaque narine une fois par jour ou selon les directives du médecin. Évitez de pulvériser ce médicament dans les yeux ou la bouche. Mouchez-vous doucement le nez avant d’utiliser ce médicament. Bien agiter le pulvérisateur avant chaque utilisation. Suivez les instructions sur l’emballage pour bien amorcer la pulvérisation.

Retirer le capuchon protecteur avant d’utiliser le spray. Fermez une narine en la pressant avec votre doigt. Inclinez la tête comme indiqué et insérez soigneusement l’applicateur nasal dans l’autre narine. Appuyez fermement sur l’appareil pour obtenir le nombre de pulvérisations prescrit. Ne pas vaporiser directement sur la paroi centrale du nez (cloison nasale). Inspirez doucement par le nez et expirez par la bouche. Répétez dans l’autre narine. Replacez le bouchon de l’inhalateur nasal. Évitez de vous moucher pendant 15 minutes après avoir pris ce médicament.

La posologie est basée sur votre état de santé et votre réponse au traitement. Les jeunes enfants peuvent avoir besoin d’une dose plus faible et de l’aide d’un adulte pour utiliser correctement ce médicament. Utilisez ce médicament régulièrement afin d’en tirer le maximum d’avantages. Pour vous aider à vous souvenir, utilisez-le à la même heure chaque jour. N’augmentez pas votre dose et ne l’utilisez pas plus souvent que prescrit.

Ce médicament ne fonctionne pas immédiatement. Certaines personnes sentiront que ce médicament agit en moins d’une journée, mais cela peut prendre jusqu’à une semaine avant que les effets bénéfiques de ce médicament ne se fassent pleinement sentir. Demandez à votre médecin ou à votre pharmacien si vous devriez aussi prendre d’autres médicaments (comme des gouttes nasales ou des vaporisateurs nasaux, des médicaments contre les allergies pris par voie orale) avec ce médicament jusqu’à ce qu’il produise son plein effet.

Enregistrer le nombre de pulvérisations utilisées à partir de l’appareil. Jetez l’appareil après avoir utilisé le nombre de pulvérisations indiqué sur l’emballage du fabricant. Ne versez pas le reste du médicament dans un autre contenant. Suivez les instructions sur l’emballage pour débloquer ou nettoyer l’appareil de pulvérisation.

Si votre état persiste ou s’aggrave, ou si vous pensez avoir un problème médical grave, consultez immédiatement un médecin.

Précautions d’emploi

Avant d’utiliser la triamcinolone par voie nasale, informez votre médecin ou votre pharmacien si vous y êtes allergique ou si vous avez d’autres allergies. Ce produit peut contenir des ingrédients inactifs qui peuvent causer des réactions allergiques ou d’autres problèmes. Consultez votre pharmacien pour plus de détails.

Avant d’utiliser ce médicament, informez votre médecin ou votre pharmacien de vos antécédents médicaux, en particulier de problèmes oculaires (glaucome, cataractes), d’infections (y compris la tuberculose), de problèmes de nez récents (blessures, ulcères, chirurgie).

Éviter le contact avec les personnes qui ont des infections qui peuvent se propager à d’autres (comme la varicelle, la rougeole, la grippe). Consultez votre médecin si vous avez été exposé à une infection ou pour plus de détails.

Rarement, l’utilisation prolongée de corticostéroïdes peut rendre plus difficile la réaction de votre corps au stress physique. Par conséquent, avant de subir une intervention chirurgicale ou un traitement d’urgence, ou si vous souffrez d’une maladie ou d’une blessure grave, dites à votre médecin ou à votre dentiste que vous prenez ou avez pris ce médicament au cours des derniers mois.

Avant de subir une chirurgie, informez votre médecin ou votre dentiste de tous les produits que vous utilisez (y compris les médicaments d’ordonnance, les médicaments en vente libre et les produits à base de plantes).

Bien qu’improbable, ce médicament peut ralentir la croissance d’un enfant s’il est utilisé pendant une longue période. L’effet sur la taille adulte finale est inconnu. Consultez régulièrement votre médecin afin de vérifier la taille de votre enfant.

Pendant la grossesse, ce médicament ne doit être utilisé que lorsqu’il est clairement nécessaire. Rarement, les nourrissons nés de mères qui prennent des corticostéroïdes (y compris la triamcinolone) depuis longtemps peuvent présenter de faibles taux d’hormones corticostéroïdes. Avertissez immédiatement votre médecin si vous remarquez des symptômes tels que nausées/vomissements persistants, diarrhée sévère ou faiblesse chez votre nouveau-né. Discutez des risques et des avantages avec votre médecin.

On ne sait pas si ce médicament passe dans le lait maternel. Cependant, des médicaments similaires passent dans le lait maternel. Consultez votre médecin avant d’allaiter.

Effets secondaires Possibles

Sécheresse ou irritation du nez ou de la gorge, toux, éternuements, saignements de nez et goût ou odeur désagréables peuvent survenir. Si l’un de ces effets secondaires persiste ou s’aggrave, parlez-en rapidement à votre médecin ou à votre pharmacien.

Si votre médecin vous a prescrit ce médicament, n’oubliez pas qu’il ou elle a jugé que les avantages pour vous sont plus importants que le risque d’effets secondaires. De nombreuses personnes qui prennent ce médicament n’ont pas d’effets secondaires graves.

Informez immédiatement votre médecin si l’un de ces effets secondaires rares mais graves se produit : perte de goût ou d’odeur, douleurs dans le nez.

Rarement, il est possible que les corticostéroïdes administrés dans le nez soient absorbés dans le sang. Cela peut entraîner des effets secondaires d’une trop grande quantité de corticostéroïdes. Ces effets secondaires sont plus probables chez les enfants et les personnes qui prennent ce médicament pendant une longue période et à fortes doses. Avertissez immédiatement votre médecin si l’un des effets secondaires suivants survient : fatigue inhabituelle/extrême, perte de poids, maux de tête, enflure des chevilles/pieds, soif/urination accrue, problèmes de vision.

Les corticostéroïdes peuvent affaiblir la capacité de l’organisme à combattre les infections. Cela peut vous rendre plus susceptible de contracter une infection grave (rarement mortelle) ou d’aggraver toute infection que vous avez. Cet effet peut aussi se produire rarement avec les corticostéroïdes inhalés par le nez (comme la triamcinolone). Le risque peut être accru si des doses élevées sont utilisées, surtout si elles sont utilisées pendant une longue période. Informez immédiatement votre médecin si vous présentez des signes d’infection (comme des douleurs aux oreilles, des maux de gorge persistants, de la fièvre, des frissons, des plaques blanches à l’intérieur du nez ou à l’arrière de la gorge).

Une réaction allergique très grave à ce médicament est rare. Toutefois, consultez immédiatement un médecin si vous remarquez l’un des symptômes suivants d’une réaction allergique grave : éruption cutanée, démangeaisons ou enflure (surtout au visage, à la langue ou à la gorge), étourdissements graves, respiration sifflante ou difficultés respiratoires.

Cette liste d’effets secondaires possibles n’est pas exhaustive. Si vous remarquez d’autres effets non énumérés ci-dessus, communiquez avec votre médecin ou votre pharmacien.

Interactions médicamenteuses

Les effets de certains médicaments peuvent changer si vous prenez d’autres médicaments ou produits à base de plantes en même temps. Cela peut augmenter votre risque d’effets secondaires graves ou peut faire en sorte que vos médicaments ne fonctionnent pas correctement. Ces interactions médicamenteuses sont possibles, mais ne se produisent pas toujours. Votre médecin ou votre pharmacien peut souvent prévenir ou gérer les interactions en modifiant la façon dont vous prenez vos médicaments ou en surveillant étroitement leur utilisation.

Pour aider votre médecin et votre pharmacien à vous prodiguer les meilleurs soins possibles, assurez-vous d’informer votre médecin et votre pharmacien de tous les produits que vous utilisez (y compris les médicaments d’ordonnance, les médicaments en vente libre et les produits à base de plantes médicinales) avant de commencer le traitement avec ce produit. Pendant que vous utilisez ce produit, ne commencez pas, n’arrêtez pas ou ne modifiez pas la posologie de tout autre médicament que vous utilisez sans l’approbation de votre médecin.

Vérifiez attentivement toutes les étiquettes des médicaments d’ordonnance, car des médicaments similaires (autres corticostéroïdes comme la prednisone) peuvent augmenter votre risque d’effets secondaires s’ils sont pris avec ce médicament. Demandez à votre médecin ou à votre pharmacien si vous avez des questions au sujet de vos médicaments.

Ce document ne contient pas toutes les interactions médicamenteuses possibles. Tenez une liste de tous les produits que vous utilisez. Partagez cette liste avec votre médecin et votre pharmacien afin de réduire votre risque de problèmes de médication graves.

Notes

Tenir tous les rendez-vous médicaux et de laboratoire réguliers.

Ne partagez pas ce médicament avec d’autres personnes.

Si vous utilisez ce médicament pendant une longue période, des tests de laboratoire et/ou médicaux (tels que des examens du nez, des mesures de taille chez les enfants) peuvent être effectués pour surveiller vos progrès et vérifier les effets secondaires.

Éviter les substances (pollen, squames d’animaux, acariens, moisissures et fumée) qui peuvent aggraver les symptômes d’allergie.

Dose oubliée

Si vous utilisez ce produit selon un horaire régulier et que vous oubliez une dose, utilisez-le dès que vous vous en souvenez. Si l’heure de la dose suivante est proche, sautez la dose oubliée. Prenez votre prochaine dose à l’heure habituelle. Ne doublez pas la dose pour rattraper votre retard.

Stockage

Stockage à température ambiante à l’abri de la lumière et de l’humidité. Ne pas entreposer dans la salle de bain. Différentes marques de ce médicament ont différents besoins de stockage. Consultez l’emballage du produit pour savoir comment conserver votre marque ou demandez à votre pharmacien. Gardez tous les médicaments hors de portée des enfants et des animaux de compagnie.

Ne jetez pas les médicaments dans les toilettes ou ne les versez pas dans un drain à moins qu’on vous le demande. Jetez correctement ce produit lorsqu’il est périmé ou dont vous n’avez plus besoin. Consultez votre pharmacien ou votre entreprise locale d’élimination des déchets.

Prix de Triamcinolone

Le prix de ce traitement est libre. C’est à dire que chaque pharmacie, physique ou en ligne peut déterminé son propre prix de vente.