Pilule Carlin : description, effets secondaires & interactions

Carlin, aussi connue sous le nom de Femodette, est une pilule contraceptive de 3ème génération. Elle est délivrée uniquement sur prescription médicale et n’est pas remboursée pour la sécurité sociale. Elle est souvent vendue sous sa forme générique sous les noms de Femodette, Méliane, Harmonet ou Minulet.

acheter meliane
Nom
Carlin
Fabriquant
Effik
Ingrédient actif
Gestodène , Ethinylestradiol
Indications
Contraceptif Oral.
Dosage
1 pilule par jour à heure régulière.
Voie d’administration
Voie orale.
Génération
3ème génération
Prise
Sur 21 jours
Type
Pilule combinée
Disponibilité du produit
En stock
Prise en charge
Non remboursée.
Où l'acheter ?

Dans quel cas la pilule Carlin est-elle prescrite ?

Carlin est un contraceptif oral prescrit aux femmes qui ne souhaitent pas une grossesse. Votre médecin vous prescrira cette pilule contraceptive en tenant compte de vos facteurs de risque et plus précisément vos facteurs de risque de thrombo-embolie veineuse (TEV) mais également du risque de TEV associé à ce contraceptif oral en comparaison aux autres contraceptifs hormonaux combinés.

Présentation détaillée

acheter meliane

Carlin est une pilule contraceptive combinée. Elle est donc composée d’un estrogène, l’Ethinylestradiol et d’un progestatif, le Gestodène. Carlin est également minidosée car elle contient moins de 0,04 mg d’estrogène et monophasique. Tous les comprimés contiennent donc la même quantité d’hormones et ont par conséquence tous la même couleur.

Carlin contient également : Lactose monohydraté, saccharose, amidon de maïs, Povidone, Magnésium stéarate, Calcium carbonate, Talc, Macrogol 6000, Povidone, cire de lignite.

Chaque plaquette comprend 21 comprimés de Carlin dosés à 0,075 mg de Gestodène et à 0,03 mg d’Ethinylestradiol. Chaque boîte de Carlin contient 3 plaquettes de comprimés.

Posologie

Il est important de suivre la posologie de Carlin afin de cette pilule contraceptive soit efficace. Vous devez prendre chaque jour, de préférence à la même heure et pendant 21 jours consécutifs un comprimé de Carlin.

Vous devez respecter un arrêt de 7 jours entre 2 plaquettes. Dans la majorité des cas, vos règles apparaissent 2 à 3 jours après la prise du dernier comprimé de la plaquette. Vous devez commencer la deuxième plaquette au 8ème jour et donc le même jour de la semaine et cela, même si vos règles ne sont pas terminées.

Nous allons maintenant vous expliquer comment débuter la prise du contraceptif oral Carlin :

Début de la contraception orale

Si vous n’avez pas pris de contraception oral le mois précédent, la posologie de Carlin consiste à la prise du premier comprimé le 1er jour des règles. Vous devez ensuite suivre l’ordre de la plaquette et prendre un comprimé par jour à la même heure pendant 21 consécutifs. Respectez ensuite un arrêt de 7 jours avant de commencer une deuxième tablette au 8ième jour.

En relais d’une autre méthode contraceptive hormonale estroprogestative, d’un anneau vaginal ou d’un patch

Lors du relais d’un autre contraceptif hormonal estroprogestatif, vous devez prendre le premier comprimé Carlin le 1er jour qui suit la prise du dernier comprimé actif du contraceptif précédent ou au maximum le jour suivant la période habituelle d’arrêt des comprimes.

Lors du relais d’un anneau vaginal ou d’un patch, vous devez prendre le premier comprimé Carlin le jour prévu du retrait ou au maximum le jour prévu de l’application d’un nouveau patch ou l’application d’un nouvel anneau.

En relais à une contraception progestative

Lors du relais d’une contraception microdosée, vous pouvez commencer Carlin à n’importe quel moment du cycle et le lendemain de l’arrêt.

Lors du relais d’un implant ou d’un dispositif intra-utérin (DIU), vous devez commencer Carlin le jour du retrait. Pour un contraceptif injectable, le relais avec Carlin doit se faire le jour qui été prévu pour la nouvelle injection.

Dans ce type de relais, il est conseillé d’avoir recours à une méthode de contraception complémentaire durant les 7 premiers de la prise du contraceptif oral Carlin.

Après une interruption de grossesse du 1er trimestre

Il est tout à fait possible de commencer la prise de Carlin immédiatement. Vous n’avez pas besoin d’utiliser une méthode contraceptive complémentaire.

Après un accouchement ou une interruption de grossesse du 2ème trimestre

Il faut savoir que le post-partum est associé à une risque élevé de thrombo-embolie. Il est donc conseillé de ne pas débuté un contraceptif oral estroprogestatif moins de 21 à 28 jours après une interruption de grossesse de 2ème trimestre ou après un accouchement. Si vous le débutez après 28 jours, il est conseillé d’opter pour une méthode mécanique de contraception complémentaire pendant les 7 premiers jours de la prise de Carlin.

Pendant l’allaitement

Si vous allaitez votre enfant, votre médecin vous déconseillera de prendre un contraceptif oral tel que Carlin car les estroprogestatifs et/ou leurs métabolites passent dans le lait maternel. Il vous proposera donc un contraceptif alternatif.

Que faire en cas d’oubli ?

L’oubli d’un comprimé Carlin peut réduire son efficacité et donc vous faire courir le risque d’une grossesse. Nous allons donc vous indiquer ce que vous devez faire si vous oubliez un comprimé Carlin :

Lorsque vous constatez l’oubli dans les 12 heures

Si vous vous apercevez que vous avez oublié un comprimé Carlin dans les 12 heures qui suivent la prise habituelle, vous devez prendre en suivant le comprimé oublié. Vous pouvez ensuite continuer votre plaquette et prendre le prochain comprimé à l’heure habituelle.

Lorsque vous constatez l’oubli après plus de 12 heures

Il faut savoir que si vous vous apercevez de l’oubli d’un comprimé Carlin 12 heures après l’heure normale, l’efficacité contraceptive n’est plus assurée. Dans ce cas, deux règles s’appliquent : la prise des comprimés Carlin ne doit pas être interrompue pendant 7 jours ou la prise ininterrompue de comprimés durant 7 jours est nécessaire afin d’obtenir une inhibition correcte de l’axe hypothalamo-hypophyso-ovarien.

En conséquence, voici en détails la marche à suivre selon la semaine :

  • Semaine 1

Dans ce cas, vous devait prendre le dernier comprimé oublié dès que vous vous en apercevez même si cela implique que vous devez prendre deux comprimés Carlin en même temps. Vous devez ensuite continuer à prendre vos comprimés à l’heure habituelle.

Vous devez également utiliser une contraception complémentaire mécanique comme un préservatif durant les 7 jours qui suivent. Si vous avez eu des rapports pendant les 7 jours qui précèdent l’oubli, il est possible que vous soyez enceinte.

  • Semaine 2

Vous devez prendre le comprimé oublié dès que vous vous en apercevez même si cela implique la prise de 2 comprimés en même temps. Vous continuerez à prendre vos comprimés suivants comme d’habitude.

Vous n’avez pas besoin de prendre des mesures contraceptives complémentaires si les autres comprimés ont été pris correctement durant les 7 jours qui précèdent l’oubli. Si vous avez oublié plusieurs comprimés, vous devez alors opter pour une autre méthode contraceptive durant 7 jours.

  • Semaine 3

En semaine 3, le risque d’une grossesse est à son maximum car l’oubli est proche de l’arrêt des 7 jours entre 2 plaquettes. Pour y remédier, il est possible de moduler la prise des comprimés ainsi :

Le schéma 1 : prenez le dernier comprimé oublié dès que vous vous en apercevez même si vous devez prendre deux comprimés en même temps. Continuez le traitement contraceptif comme d’habitude. Commencez la plaquette suivant dès que vous avez pris le dernier comprimé de la plaquette et donc sans respecter l’arrêt de 7 jours.

Le schéma 2 : il peut vous être conseillé de prendre les comprimés de la plaquette en cours. Vous devez dans ce cas respecter un arrêt de la prise de Carlin pendant 7 jours maximum et de continuer la plaquette suivante.

Mises en garde

Si vous avez des vomissements ou de la diarrhée après la prise d’un comprimé Carlin, il est possible que son absorption ne soit pas complète. Si vous êtes dans ce cas, voici ce que vous devez faire :

  • Si les vomissements ont lieu dans les 3 ou 4 heures qui suivent la prise du comprimé, prenez un nouveau comprimé en remplacement dès que possible et de préférence dans les 12 heures qui suivent la prise habituelle.
  • Si les vomissement ont lieu après 12 heures, vous devez appliquer la marche à suivre d’un oubli de comprimé après plus de 12 heures.

Contre-indications

Vous devez prévenir votre médecin en cas de :

  • Hypersensibilité à l’un des principales actifs ou à l’un des excipients de Carlin
  • Si un parent proche a ou a eu un cancer du sein
  • Si vous souffrez d’une affection du foie ou de la vésicule biliaire
  • Si vous avez du diabète
  • Si vous souffrez d’une dépression
  • Si vous êtes atteinte de la maladie de Crohn
  • Si vous avez un lupus érythémateux disséminé
  • Si vous souffrez d’un trouble de la coagulation sanguine
  • Si vous avez des taux élevés de graisses dans le sang
  • Si vous êtes opérée ou alitée
  • Si vous avez une inflammation des veines situées sous la peau
  • Si vous souffrez de varices
  • Si vous souffrez d’épilepsie

Interactions médicamenteuses

Carlin peut interagir avec les médicaments suivants :

  • Millepertuis
  • Anticonvulsivants
  • Lamotrigine
  • Modafinil
  • Nelfinavir
  • Ritonavir, amprénavir, atazanavir, darunavir, fosamprénavir, indinavir, lopinavir, saquinavir, tipranavir (inhibiteurs de protéases)
  • Topiramate
  • Vémurafénib
  • Pérampael
  • Ulipristal
  • Griséofulvine
  • Lamotrigine
  • Rufinamide
  • Aprépitant
  • Bocéprévir
  • Elvitégravir

Si vous prenez un médicament ou un traitement, quel qu’il soit et même sans ordonnance, il est très important d’en parler avec votre médecin afin d’éviter une interaction médicamenteuse.

Effets indésirables

Comme c’est le cas pour toutes les pilules contraceptives et tous les médicaments, Carlin peut provoquer des effets indésirables :

  • Dépression
  • Troubles digestifs
  • Tension des seins
  • Jambes lourdes
  • Acné
  • Prise de poids
  • Modification de la libido
  • Maux de tête
  • Candidose vaginale
  • Disparition des règles
  • Accidents thromboemboliques veineux ou artériels
  • Troubles de la vision
  • Réaction allergique
  • Pancréatite
  • Tumeur bénigne du foie
  • Calcul de la vésicule biliaire
  • Jaunisse

Si vous ressentez l’un de ces effets indésirables ou un effet secondaire qui n’est pas dans cette liste, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Questions fréquents à propos de la pilule Carlin

Voici les réponses aux questions les plus fréquemment posées à propos de la pilule contraceptive Carlin :

Je n’ai pas eu mes règles entre les 2 plaques. Est-ce normal ?

Si vous n’avez oublié aucun comprimé, cela peut en effet arriver de ne pas avoir vos règles. Si cela arrive 2 mois de suite, nous vous conseillons de consulter votre médecin.

Carlin est-il remboursé par la sécurité sociale ?

La pilule Carlin n’est pas remboursée par la sécurité sociale.

J’ai oublié de prendre un comprimé. Que dois-je faire ?

Si l’oubli date de moins de 12 heures, prenez le comprimé oublié et le prochain à l’heure habituelle. Si l’oubli date de plus de 12 heures, l’efficacité de Carlin est réduite. Consultez notre rubrique « Que faire en cas d’oubli » un peu plus haut pour savoir la marche à suivre.

Est-ce que Carlin fait prendre du poids ?

La prise de poids est un effet secondaire de ce contraceptif oral mais elle n’est pas automatique. De nombreuses femmes prennent Carlin et ne prennent en effet pas de poids.

Pour savoir que ce pensent les utilisatrices de la pilule Carlin, nous avons noté les points négatifs et les points positifs que nous avons pu lire sur Internet.

Avis d’utilisatrices

Avis positifs

Les utilisatrices qui prennent Carlin depuis plusieurs mois et qui ont un avis positif à son sujet mettent en avant le peu d’effets secondaires ressenties ainsi que sa posologie des plus simples. Certaines signalent également que leurs règles sont moins douloureuses depuis la prise de Carlin.

Avis négatifs

Parmi les avis négatifs que nous avons pu lire, le fait que Carlin ne soit pas remboursé par la sécurité sociale est souvent indiqué comme une contrainte financière importante. Nous avons également noté que certains femmes se plaignent d’une prise de poids et de douleurs abdominales au début du traitement.