Gamastan Vial : posologie, usage, effets secondaires, interactions

Dans quel cas ce médicament est-il prescrit ?

Ce médicament est utilisé pour fournir une protection (anticorps) contre certaines infections virales (hépatite A, rougeole, varicelle, rubéole) chez les personnes qui n’ont pas été vaccinées ou qui ne l’ont pas été auparavant. Il est également utilisé pour renforcer le système de défense naturel de l’organisme (système immunitaire) afin de réduire le risque d’infection chez les personnes ayant un certain problème du système immunitaire (déficit en immunoglobulines).

Ce médicament est fabriqué à partir de sang humain sain qui contient des niveaux élevés de certaines substances défensives (anticorps), qui aident à combattre les infections. La vaccination systématique est habituellement la meilleure façon de se protéger contre l’infection. Discutez avec votre médecin d’un calendrier de vaccination recommandé.

Mode d’administration et posologie du Gamastan Vial

Ce médicament est injecté dans un muscle selon les directives de votre médecin. La posologie et le calendrier des injections dépendent de votre état de santé, de votre poids et de votre réponse au traitement. Les fortes doses (plus de 10 millilitres) doivent être divisées en deux injections ou plus et administrées à des points d’injection distincts.

Ce médicament est administré dès que possible après un contact avec une personne atteinte d’hépatite A, de rougeole, de varicelle ou de rubéole. Si vous attendez trop longtemps après avoir été exposé, le médicament peut ne pas être efficace. Ce ne sont pas toutes les personnes exposées à ces infections qui devraient recevoir des immunoglobulines. Discutez des risques et des avantages avec votre médecin.

Si vous voyagez dans une région où l’hépatite A est courante, ce médicament peut être administré avec le vaccin contre l’hépatite A (dans une injection séparée). Ce médicament vous aidera à vous protéger jusqu’à ce que votre corps puisse produire des anticorps à partir du vaccin. Si vous ne pouvez pas utiliser le vaccin contre l’hépatite A, vous devrez peut-être recevoir plus de doses d’immunoglobuline si vous restez dans la région pendant une longue période (plus de 3 mois). Ne pas recevoir de vaccins à virus vivant (p. ex. contre la rougeole) en même temps que des immunoglobulines. (Voir aussi la section Précautions.) Demandez à votre médecin ou à votre pharmacien de vous fournir plus de détails et un calendrier de vaccination recommandé.

Si vous vous donnez ce médicament à la maison, apprenez toutes les instructions de préparation et d’utilisation auprès de votre professionnel de la santé. Avant d’utiliser ce produit, vérifiez visuellement s’il ne contient pas de particules ou de décoloration. Si l’un ou l’autre est présent, ne pas utiliser le liquide. Apprenez comment entreposer et jeter les fournitures médicales en toute sécurité.

Si vous utilisez ce médicament pour un problème du système immunitaire, il est habituellement administré toutes les 3 à 4 semaines ou selon les directives de votre médecin. Utilisez ce médicament régulièrement afin d’en tirer le maximum d’avantages. Prenez tous vos rendez-vous chez le médecin/laboratoire.

Précautions d’emploi

Avant d’utiliser ce médicament, informez votre médecin ou votre pharmacien si vous êtes allergique à ce médicament ou à d’autres produits d’immunoglobulines (comme les IgIV) ou si vous avez d’autres allergies. Ce produit peut contenir des ingrédients inactifs qui peuvent causer des réactions allergiques ou d’autres problèmes. Consultez votre pharmacien pour plus de détails.

Avant d’utiliser ce médicament, informez votre médecin ou votre pharmacien de vos antécédents médicaux, en particulier d’un certain problème du système immunitaire (déficit en immunoglobulines A), de problèmes de saignement/coagulation sanguine (comme une insuffisance plaquettaire, une hémophilie), une maladie rénale.

Informez votre médecin de tout vaccin/vaccination récent ou prévu. Ce médicament peut empêcher une bonne réponse à certains vaccins viraux vivants (comme la rougeole, les oreillons, la rubéole, la varicelle). Si vous avez récemment reçu l’un de ces vaccins, il se peut que votre médecin vous soumette à un test de réponse ou vous fasse vacciner de nouveau plus tard. Si vous prévoyez recevoir l’un de ces vaccins, votre médecin vous indiquera le meilleur moment pour les recevoir afin que vous obteniez une bonne réponse.

Avant de subir une chirurgie, informez votre médecin ou votre dentiste de tous les produits que vous utilisez (y compris les médicaments d’ordonnance, les médicaments en vente libre et les produits à base de plantes).

Pendant la grossesse, ce médicament ne doit être utilisé que lorsqu’il est clairement nécessaire. Discutez des risques et des avantages avec votre médecin.

On ne sait pas si ce médicament passe dans le lait maternel. Consultez votre médecin avant d’allaiter.

Effets secondaires Possibles

Une raideur musculaire, une rougeur, une chaleur, une douleur et une sensibilité au point d’injection peuvent survenir. De la fièvre, des frissons, des maux de tête et des douleurs articulaires peuvent également survenir. Si l’un de ces effets persiste ou s’aggrave, parlez-en rapidement à votre médecin ou à votre pharmacien.

Rappelez-vous que votre médecin vous a prescrit ce médicament parce qu’il ou elle a jugé que les avantages pour vous sont plus importants que le risque d’effets secondaires. De nombreuses personnes qui prennent ce médicament n’ont pas d’effets secondaires graves.

Informez immédiatement votre médecin si vous avez des effets secondaires graves, notamment : fatigue inhabituelle, signes de problèmes rénaux (tels qu’un changement dans la quantité d’urine, urine rose, sanguine/froide), prise de poids soudaine.

Rarement, ce produit peut contenir des substances qui pourraient causer des infections parce qu’il est fait de sang humain. Bien que le risque soit très faible en raison d’une sélection minutieuse des donneurs de sang, discutez des risques et des avantages avec votre médecin. Avertissez immédiatement votre médecin si vous présentez des signes d’infection tels qu’un mal de gorge ou une fièvre persistants, un jaunissement des yeux ou de la peau, ou une urine foncée.

Une réaction allergique très grave à ce médicament est rare. Toutefois, consultez immédiatement un médecin si vous remarquez des symptômes d’une réaction allergique grave, notamment : éruption cutanée, démangeaisons ou enflure (surtout au visage, à la langue ou à la gorge), étourdissements graves, difficultés respiratoires.

Cette liste d’effets secondaires possibles n’est pas exhaustive. Si vous remarquez d’autres effets non énumérés ci-dessus, communiquez avec votre médecin ou votre pharmacien.

Interactions médicamenteuses

Les interactions médicamenteuses peuvent modifier l’action de vos médicaments ou augmenter votre risque d’effets secondaires graves. Ce document ne contient pas toutes les interactions médicamenteuses possibles. Tenez une liste de tous les produits que vous utilisez (y compris les médicaments d’ordonnance et en vente libre et les produits à base d’herbes médicinales) et partagez-la avec votre médecin et votre pharmacien. Ne commencez pas, n’arrêtez pas ou ne modifiez pas la posologie d’un médicament sans l’approbation de votre médecin.

Certains produits qui peuvent interagir avec ce médicament comprennent : les médicaments qui peuvent endommager les reins (p. ex. les aminoglycosides comme la gentamicine).

Notes

Ne partagez pas ce médicament avec d’autres personnes.

Des examens de laboratoire et/ou médicaux (p. ex., tests de la fonction rénale) peuvent être effectués périodiquement pour surveiller votre progrès ou vérifier la présence d’effets secondaires. Consultez votre médecin pour plus de détails.

Dose oubliée

Étant donné que ce médicament n’offre une protection que pour une période limitée (1 à 3 mois), des doses supplémentaires peuvent être nécessaires selon la situation. Discutez-en avec votre médecin.

Conservation

Conserver au réfrigérateur entre 36-46 degrés F (2-8 degrés C). Ne pas congeler. Jeter toute portion inutilisée. Gardez tous les médicaments hors de portée des enfants et des animaux de compagnie.

Ne jetez pas les médicaments dans les toilettes ou ne les versez pas dans un drain à moins qu’on vous le demande. Jetez correctement ce produit lorsqu’il est périmé ou dont vous n’avez plus besoin. Consultez votre pharmacien ou votre entreprise locale d’élimination des déchets.

AVERTISSEMENTS :

Ce médicament peut rarement causer des caillots sanguins graves (tels qu’embolie pulmonaire, accident vasculaire cérébral, crise cardiaque, thrombose veineuse profonde). Vous pourriez courir un risque accru de formation de caillots sanguins si vous êtes une personne âgée, si vous êtes gravement déshydraté, si vous avez un cathéter dans une veine près de votre cœur pour vous administrer des médicaments, ou si vous avez des antécédents de caillots sanguins, de maladie cardiaque, d’insuffisance cardiaque, d’AVC ou si vous êtes immobile (comme un très long vol ou alité). Si vous utilisez des produits contenant des œstrogènes, ceux-ci peuvent également augmenter votre risque. Avant d’utiliser ce médicament, discutez des risques et des avantages et, si vous souffrez d’une de ces affections, signalez-le à votre médecin ou à votre pharmacien.

Une hydratation adéquate avant et après la prise de ce médicament peut aider à réduire le risque de caillots sanguins.

Consulter immédiatement un médecin si l’un des effets secondaires suivants se manifeste : essoufflement, respiration rapide, douleur à la poitrine/à la mâchoire/au bras gauche, transpiration inhabituelle, étourdissements soudains/fatigue, douleur/gonflement/chaleur dans le bras/la jambe, céphalées soudaines/graves, troubles de la parole, faiblesse sur un côté du corps, changements soudains de vision, confusion.

Prix du Gamastan Vial

Le prix de ce traitement est libre. C’est à dire que chaque pharmacie, physique ou en ligne peut déterminé son propre prix de vente.